Opinions

Cynisme et civisme: éclairer les belles choses. La chronique de Jean-François Albelda

chargement
 29.11.2020, 10:00
Lecture: 4min
Premium
Jean-François Albelda, responsable culture du Nouvelliste
Accords et désaccords

Ça y est, il a enfin concédé sa défaite. Dans le talk-show de l’éminent comédien et commentateur de l’actualité américaine Stephen Colbert. «Parfois, tu ne peux que t’avouer vaincu», a-t-il simplement déclaré. Le feuilleton a tenu le monde en haleine durant des mois, aucun des deux concurrents ne lâchant l’affaire, chacun repoussant l’autre dans les cordes. Ça a cogné dur, ça a secoué méchamment, ça a provoqué autant que ça pouvait, mais cette fois, ça y est. Dave Grohl a abdiqué il y a une poignée...

À lire aussi...

Accords et désaccordsPéril et plaisir: désigner le monstre. La chronique de Jean-François AlbeldaPéril et plaisir: désigner le monstre. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsDécence et défaite: Make Cioran and Cohen great again. La chronique de Jean-François AlbeldaDécence et défaite: Make Cioran and Cohen great again. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsPouvoir et pulsions: we need to talk about Kevin. La chronique de Jean-François AlbeldaPouvoir et pulsions: we need to talk about Kevin. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsCeux qui sèment encore. La chronique de Jean-François AlbeldaCeux qui sèment encore. La chronique de Jean-François Albelda

Ceux qui sèment encore

C’est peut-être une petite coquetterie, une susceptibilité mal placée en ces temps de crise, certainement corrélée au...

  01.11.2020 10:00
Premium

Accords et désaccordsArt et appropriation: tensions et intentions. La chronique de Jean-François AlbeldaArt et appropriation: tensions et intentions. La chronique de Jean-François Albelda

Top