Morceaux d'histoire valaisanne
 28.11.2020, 09:00
Lecture: 4min

Nendaz, Hérémence et environs: le mystérieux Déserteur héros d’une bande dessinée

Premium
chargement
Catherine Glassey, responsable du projet de la bande dessinée "Le Déserteur", est sur les traces du peintre disparu il y a 150 ans dans la chapelle Saint-Michel de Haute-Nendaz.

Patrimoine Pour les 150 ans de la mort du peintre Charles-Frédéric Brun, surnommé le Déserteur, plusieurs manifestations rythmeront l’année 2021.

Même sa date de naissance est un mystère. C’était au début du XIXe siècle. 1804? 1811? Tout ce que l’on sait, c’est que Charles-Frédéric Brun, surnommé le Déserteur, choisit le Valais pour refuge. Mais pour fuir quoi? Là encore, les versions divergent. A-t-il tué son capitaine à l’armée? Tente-t-il simplement d’échapper à cette société française qui s’embourgeoise?

A son...

À lire aussi...

NendazNendaz: sur les traces fabuleusement tourmentées du DéserteurNendaz: sur les traces fabuleusement tourmentées du Déserteur

Top