Lex Weber, cinq ans après
  10.03.2017, 00:01

La lex Weber a accéléré une prise de conscience

Premium
chargement
La lex Weber a accéléré une prise de conscience

TOURISME En freinant la construction de résidences secondaires, la lex Weber a remis en question de nombreux modèles touristiques du Valais romand, imposant une nouvelle réflexion.

A quel point la lex Weber a-t-elle eu un impact sur le tourisme valaisan? Difficile de le dire, tant les facteurs qui peuvent influer sur ce secteur sont nombreux. On peut en revanche affirmer que les résidences secondaires constituaient le cœur de l’hébergement touristique pour l’essentiel des stations du Valais romand. Mais aujourd’hui, ce modèle ne peut plus s’étendre...

À lire aussi...

Résidences secondairesJean-Michel Cina: «La Lex Weber est encore un défi à relever»Jean-Michel Cina: «La Lex Weber est encore un défi à relever»

Résidences secondairesVera Weber: «Une limite claire était indispensable»Vera Weber: «Une limite claire était indispensable»

EDITORIALNotre édito: «Lex Weber, l’échec des oiseaux de mauvais augure»Notre édito: «Lex Weber, l’échec des oiseaux de mauvais augure»

TOURISMELa lex Weber a accéléré une prise de conscienceLa lex Weber a accéléré une prise de conscience

WeberLex Weber: cinq ans après, l'apocalypse annoncée n'a pas eu lieu en ValaisLex Weber: cinq ans après, l'apocalypse annoncée n'a pas eu lieu en Valais

Top