Les playlists Spotify du "Nouvelliste"
 07.11.2019, 20:00

Playlists du «Nouvelliste»: dans les écouteurs d’Agathe Seppey

chargement
Agathe Seppey, journaliste, musicienne et mélomane.

Musique «Le Nouvelliste» partage ses découvertes musicales à travers ses playlists Spotify. Les deux spécialistes maison, Jeff Albelda et Agathe Seppey, vous présentent leurs coups de cœur.

J’avoue que j’attendais ce moment avec impatience. Non pas parce que novembre, ses brumes épaisses, ses maigres degrés celsius et son obscurité trop pressée m’enchantent. Mais parce que j’ai enfin une raison légitime de vous balancer les sons les plus nostalgiques de ma collection. Parce que, qu’on se le dise, écouter avec un immense plaisir des chansons peu joviales ne rime pas avec déprime existentielle. Ok? Mieux: c’est elles qui permettent plus que nulles autres d’assumer notre part d’ombre, de la regarder sans la juger. Et de la soigner, aussi.

Alors allez, on ose allumer les accords épurés, les pianos bouleversés et les voix prises dans le tumulte de l’émotion. Bienvenue au royaume du spleen automnal. 

Les pépites «100% spleen mais qui mettent du baume au coeur»

Angus & Julia Stone – «Stay With Me» 

Quand le duo folk le plus cotonneux de l’univers transforme le hit de Sam Smith en dentelle. Sublimissime ode à l’attachement humain. Jamais simple, toujours beau. 
 


The Album Leaf – «The Light»

Quelques notes, posées au compte-goutte. Quelques traces qui racontent l’intensité. La perte, peut-être, la lueur d’espoir, peut-être. Quatre minutes qui semblent conter les dédales de la conscience et d’une vie intérieure qui nous dépasse toujours.
 


Philip Glass – «Metamorphosis II»

Attention, vous allez prendre une volée. Une envolée, plutôt. Propulsée par un solo de piano absolument flamboyant. Un joyau du compositeur américain Philip Glass, considéré comme l’un des plus influents de la fin du 20e siècle. Splendeur ultime. 
 


Giant Rooks – «Mia & Keira (Days to Come)»

Sombre mais pas trop, stimulant mais pas surexcité. Ce titre de la relève de l’indie pop allemande se fondra parfaitement dans vos frais matins automnaux. 
 


Cigarettes After Sex – «Kiss It Off Me»

Oui, je vous avais déjà parlé d’eux. Et je continue, parce qu’ici c’est «my playlist, my rules». Non, si j’insiste avec Cigarettes After Sex, c’est que les Texans sont un peu des prophètes de la mélancolie. Les papes d’un spleen exquis. Tout ce qu’on veut ici, non?
 

 

Meimuna – «Au temps des coquillages»

L’une des récentes perles du duo valaisan pop-folk Meimuna, dévoilées dans le brillant EP «Amour». «Au temps des coquillages», c’est le crissement de la nostalgie, la candeur et la maturité chevillées au cri d’un coeur prêt à lever le voile sur sa vulnérabilité.
 

 

RY X – «Shortline» 

Il est hypnotique, RY X. Plongée dans un voyage abyssal, où les diamants électroniques marient un timbre ténébreux. On ne sait pas trop ce que l’on doit ressentir en écoutant «Shortline». Et c’est précisément cette liberté qui nous fait tant de bien. 
 


M83 – «Wait»

Avec «Wait», le groupe de synthpop français vous conduit sur ces chemins de traverse où l’on se cherche, où l’on se sent en paix, puis torturés, puis à nouveau mieux. Le titre, qui date déjà de 2011, est gracieux, bien ficelé, jamais ennuyeux. 
 


Retrouvez les différentes playlists du Nouvelliste sur Spotify en cliquant ici.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MusiquePlaylists du "Nouvelliste": dans les écouteurs d’Agathe et JeffPlaylists du "Nouvelliste": dans les écouteurs d’Agathe et Jeff

MusiquePlaylists du "Nouvelliste": dans les écouteurs d’Agathe et JeffPlaylists du "Nouvelliste": dans les écouteurs d’Agathe et Jeff

musiquePlaylists du «Nouvelliste»: dans les écouteurs d’Agathe SeppeyPlaylists du «Nouvelliste»: dans les écouteurs d’Agathe Seppey

MusiquePlaylists du «Nouvelliste»: dans les écouteurs de Jeff AlbeldaPlaylists du «Nouvelliste»: dans les écouteurs de Jeff Albelda

Top