Les playlists Spotify du "Nouvelliste"
  14.05.2020, 20:00

Vous détestez les chansons de Noël? Voici 8 morceaux qui vous feront changer d’avis

chargement
Agathe Seppey et Jean-François Albelda, journalistes, musiciens et mélomanes.

La playlist d’Agathe et Jeff «Le Nouvelliste» partage ses découvertes musicales à travers ses playlists Spotify. Les deux spécialistes maison, Jeff Albelda et Agathe Seppey, vous présentent leurs coups de cœur.

Allez, avouez. Si vous lisez ces lignes, c’est que les chants de Noël vous hérissent le poil. Vous les trouvez trop vieillots, trop kitsch, trop jolis, trop pailletés, trop baragouinés par des gamins qui les massacrent adorablement (et vous ne pouvez même pas leur en vouloir, parce que bon, on les aime, nos gamins). Ou bien, vous faites partie de celles et ceux qui adorent ces morceaux pour toutes les mêmes raisons et vous voulez fliquer ce qu’on va bien pouvoir écrire dessus.

Et bien, qu’on mette tout le monde d’accord: oui, une chanson de Noël, c’est dégoulinant et bien trop chou. C’est traditionnel et sans surprise. Mais, déjà, tous ces qualificatifs ne peuvent pas vraiment nous faire de mal (surtout cette année), non? Et puis, les traditions, ça se dépoussière, ça se revisite, ça se change et ça se bonifie même parfois. Donc, avec Jeff, on a cherché huit titres qui ouvrent un peu vos (nos) horizons sur la question. Huit morceaux super, des reprises ou des compositions, qui montrent qu’on peut chanter des trucs de Noël sans que ce soit ni ringard, ni dépassé. 

Les diamants de fêtes d’Agathe Seppey

Fleet Foxes – «White Winter Hymnal»


Qu’on ramène un peu de folk dans cette histoire de Noël, pardi! Ce n’est pas tout neuf, mais ça vaut la peine qu’on s’en souvienne: il y a 12 ans, les Américains Fleet Foxes sortaient ce morceau qui fiche la joie au cœur. Des harmonies vocales cousues avec précision, un entrain pétillant, des mesures a cappella maîtrisées comme un souper de Noël presque parfait. Le morceau avait d’ailleurs été très (très) bien noté par la presse spécialisée et classé parmi les meilleures chansons de l’année 2008.

Fenne Lily – «In The Bleak Midwinter»


«In the Bleak Midwinter», c’est le genre de chants que les choeurs anglais entonnent de leurs voix cristallines. Le morceau date du début des années 1900 et honore la précieuse tradition des Christmas Carols. Reste que sa mélodie douce et nostalgique se prête extrêmement bien aux reprises. Et celle de Fenne Lily est bourrée de fraîcheur, balançante et un poil moins sage que l’originale.

Old Sea Brigade – «Christmas Dream»


C’est intimiste, c’est pur, ça dégouline un peu d’amour (on avait prévenu) mais ça fait du bien. Le songwriter Ben Cramer, ou Old Sea Brigade, chante le vide qui s’ouvre en nous quand celles et ceux qu’on aime viennent à manquer à Noël. On l’a tous, un jour, ressenti, non? Voici des notes pour sublimer l’absence.

Freedom Fry – «What Child Is this? (Greensleeves)»


Retour aux gros classiques. «What Child Is This?» est aussi l’une des «Rolls Royce» des Christmas Carols. Cette version du duo franco-américain Freedom Fry redonnera la patate aux blasés des fêtes de famille ou accompagnera la promenade digestive à merveille. C’est tout simple, c’est sans paroles et ça donne presque envie d’entonner trois notes soi-même devant le sapin.
 

Les joyaux de Noël de Jeff Albelda

Sufjan Stevens – «That Was The Worst Christmas Ever!»


Il est comme ça, Sufjan, il peut s’emparer du pire – l’histoire du tueur en série John Wayne Gacy –, du meilleur – la rédemption familiale de «Carrie & Lowell» – ou du plus kitsch, et il en fait des diamants de chansons. C’est le cas avec les cinq volumes de «Songs For Christmas», qu’il a sortis entre 2001 et 2006. Largement de quoi tenir jusqu’au Réveillon sans perdre la raison à force de chansons trop sucrées.

Low – «Just Like Chrismas»


Le trio du Minnesota Low, référence de l’indie rock minimaliste, a sorti l’EP «Chrismas» en 1999 et c’est toute sa science des harmonies vocales et sa ferveur qu’il a insufflés à ces sept titres. Dont ce «Just Like Chrismas» hanté. C’est si beau qu’il a été écrit que c’était «le seul album religieux que les non-croyants pourront adorer.»

Eels – «Christmas Is Going To The Dogs»Dea


Dans le double album «B-Sides, Soundtracks, Rarities and Unreleased» de Eels, sorti en 2006, on trouve ce merveilleux «Christmas Is Going To The Dogs», ritournelle country où étincellent des grelots, avec tout le cynisme qu’on connaît au chanteur et guitariste Mark Oliver Everett. Si jamais votre Noël tourne mal, cette chanson fera une bande-son idéale pour accompagner le fiasco.

Death Cab For Cutie – «Christmas (Baby Please Come Home)»


Les chantres de l’indie rock nineties Death Cab For Cuties ont repris le standard sixties «Christmas (Baby Please Come Home)» pour la compilation «Maybe The Christmas Tree», sortie en 2004. L’original est signé Darlene Love et date de 1963. Cette version revisitée fleure bon la country alternative et donnera à vos fêtes un délicieux parfum mélancolique. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MusiqueLa playlist d'Agathe: 6 sons pour conjurer la grisailleLa playlist d'Agathe: 6 sons pour conjurer la grisaille

MusiqueLa playlist d'Agathe et Jeff: 8 chansons pour adoucir votre confinementLa playlist d'Agathe et Jeff: 8 chansons pour adoucir votre confinement

MusiqueLa playlist d’Agathe et Jeff: 8 chansons pour traverser le «Cry February» en douceurLa playlist d’Agathe et Jeff: 8 chansons pour traverser le «Cry February» en douceur

Top