Les festivals de musique de l'été

Sion sous les étoiles: les coups de cœur de la rédaction

chargement

festival Le coup d'envoi de Sion sous les étoiles, c'est ce mercredi. La plaine de Tourbillon s'apprête à voir défiler une belle brochette d'artistes de tous styles et générations. On s'est permis de dégrossir la programmation pour vous dénicher quatre perles qui nous plaisent particulièrement.

 10.07.2018, 05:30
En 2017, Sion sous les étoiles avait compté 61 000 spectateurs.

Hyphen Hyphen - mercredi 11 juillet 

© DR

Ils sont trois, Français, jeunes, beaux et inspirés et surtout, ils ont le redoutable honneur d’ouvrir les feux de Sion sous les étoiles 2018. Hyphen Hyphen c’est aujourd’hui un trio qui vient de publier son deuxième album «HH» et qui galope vers le succès à une allure vertigineuse. Il faut dire que le timbre imparable de la chanteuse Santa, la capacité du trio à trousser des hits générationnels, la façon qu’il a de faire vibrer l’air du temps, tout ça fait merveille. A 17 h 50.
 

 

IAM - jeudi 12 juillet

© DR

On a beau dire, ils ont beau faire, IAM reste et restera un monument du rap hexagonal, qu’on ait découvert Akhenaton, Kheops, Shurik’n ou les autres dans un sourire en dansant le Mia ou qu’on se soit pris en pleine face la claque de «L’École du micro d’argent» en 1997. IAM, c’est trente-trois ans d’histoire, de plaisir, de générosité, de conscience aussi. Et pour un groupe qui avait pris l’habitude de venir incognito skier à Nendaz et jouer le soir dans le tout petit Cactus Saloon de la station, faire vibrer la plaine de Tourbillon, ça sera sûrement un moment très spécial. A 23 h.
 


Placebo - vendredi 13 juillet

© DR

A son arrivée sur la scène rock internationale en 1994, Placebo avait subjugué son monde. Esthétique sombre et romantique, androgynie, déclarations ambiguës, forte présence scénique, et quelques tubes immédiats «Nancy Boy», «Every You Every Me»... Et puis le souffle a semblé manquer une dizaine d’années après. Mais, en tournée rétrospective de vingt ans de carrière, Placebo a prouvé en réunissant déjà plus d’un million de fans que le groupe est toujours au top. A 23 h.
 


Simple Minds - dimanche 15 juillet

© DEAN CHALKLEY

L’an prochain, ça fera quarante ans que le groupe écossais est «Alive and Kicking». Simple Minds, c’est le groupe fédérateur par excellence dans les années 80. La même force, la même capacité à dompter les stades que U2, avec un fond d’engagement humanitaire et politique. «Mandela Days», «Biko», «Belfast Child»... En début d’année, Simple Minds a publié le très bon «Walk Between Worlds». Un grand moment de communion. A 21 h 40.
 


A lire aussi : A lire aussi : Liam Gallagher et Steven Tyler: deux bad boys du rock à Sion sous les étoiles


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FestivalLiam Gallagher et Steven Tyler: deux bad boys du rock à Sion sous les étoilesLiam Gallagher et Steven Tyler: deux bad boys du rock à Sion sous les étoiles

MusiqueFestival: Martin Garrix à Sion sous les étoilesFestival: Martin Garrix à Sion sous les étoiles

festivalPlacebo à Sion sous les étoilesPlacebo à Sion sous les étoiles

Top