Les festivals de musique de l'été

Sion sous les étoiles: la chimie fragile d'un festival, le commentaire de Jean-François Albelda

chargement
 16.07.2018, 05:30
Premium
Jean-François Albelda, responsable de la rubrique Culture du Nouvelliste.
Sion sous les étoiles

C’est assez évident, à voir sur les terrasses des villes l’engouement du public pour les matchs de cette Coupe du monde 2018. Le foot a joué son effet dans la baisse de fréquentation de cette édition de Sion sous les étoiles. Ça a aussi été le cas pour le Festival de la Cité à Lausanne, qui connaît un fléchissement...

À lire aussi...

festivalSion sous les étoiles dresse son bilan, retrouvez toutes nos photosSion sous les étoiles dresse son bilan, retrouvez toutes nos photos

Retour de sonSion sous les étoiles: le rap gangsta de Niska, Dadju et Kalash surexcite les ados à TourbillonSion sous les étoiles: le rap gangsta de Niska, Dadju et Kalash surexcite les ados à Tourbillon

FestivalSion sous les étoiles: une baisse de fréquentation en partie due au footballSion sous les étoiles: une baisse de fréquentation en partie due au football

DéliresSion sous les étoiles: mula, décaflon, bendo, que veulent dire ces mots d'argot de rue utilisés par les rappeurs selon les festivaliers?Sion sous les étoiles: mula, décaflon, bendo, que veulent dire ces mots d'argot de rue utilisés par les rappeurs selon les festivaliers?

Top