Les festivals de musique de l'été
 30.08.2018, 05:30

Sion Festival: une Américaine de 16 ans s'adjuge le premier Tibor Junior

chargement
Quatorze concurrents, quatre finalistes et une lauréate: la première édition du Tibor Junior a tenu ses promesses.

concours Le concours Tibor Junior, premier du nom, a connu son épilogue mercredi soir au Théâtre de Valère avec la victoire d'une jeune violoniste américaine de 16 ans, Masha Lakisova.

Du haut de ses seize printemps, la violoniste américaine Masha Lakisova a fait l'unanimité du jury mercredi soir au Théâtre de Valèreà Sion. Remportant le premier prix - doté de 8'000 francs - du concours Tibor Junior destiné aux musiciens de 14 à 17 ans et dont c'était la première édition.

A lire aussi : Le Sion Festival et sa valse à trois temps avec l'époque

Troisième candidate à passer, la jeune femme a affiché une remarquable maturité et une belle personnalité notamment dans son duo avec le directeur artistique du Sion Festival, Pavel Vernikov, dans le deuxième mouvement du Concerto pour deux violons en ré mineur de Bach. Son bis, une création contemporaine de la compositrice russe Lera Aeuerbach présente en début de festival, a été parfaitement exécuté, suscitant les applaudissements nourris d'un public venu nombreux soutenir la relève internationale du violon.

Une redoutable concurrence

Les trois autres finalistes n'ont pas démérité, tous affichant une grande maîtrise de leur instrument fétiche en dépit de leur jeune âge. Un Suisse s'est distingué notamment par sa fraîcheur et son audace, bouclant sa prestation avec une composition de son cru aux furieux accents jazzy.

Benjamin de la compétition, Arthur Traelnes, 15 ans,  termine troisième ex-aequo avec le Chinois Qingzhu Weng, 16 ans. Le Lausannois a aussi reçu le prix du public doté de 500 francs, et a été invité à jouer en Lettonie avec la fameuse Kremerata Baltica de Gidon Kremer qui accompagnait les candidats lors de cette finale.

A lire aussi : Sion Festival: toute la fantaisie du grand Gidon Kremer

Le second prix est revenue à la Française Iris Scialom qui avait eu l'honneur d'ouvrir les feux.

Un violon ...sous le bras

Quant au prix de la fondation Sion Valais Musique, il a été décerné à la violoniste sud-coréenne Ju Seon Kim qui a officié comme jury des jeunes. La talentueuse artiste repart avec un nouvel instrument sous le bras. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit d'une réplique du Guadagnini (1751) joué actuellement par Pavel Vernikov et réalisée par le luthier valaisan établi à Lyon David Wiedmer.

 

 

La professeure Ana Chumachenco, membre du jury, a été honorée pour sa part du "Tourbillon de Sion", un trophée qui couronne sa carrière pédagogique d'exception.

Une seconde édition en germe

Autant de prix spéciaux qui font de ce concours une épreuve à part où la musicalité prime sur la virtuosité selon les voeux du maestro d'Odessa.

Après cette édition à succès qui a vu se mesurer quatorze candidats du 24 au 29 août, une deuxième devrait vraisemblablement se dérouler dans deux ans. Une douce musique d'avenir pour Olivier Vocat, directeur général du Sion Festival, qui se réjouit de voir éclore de si belles promesses. Sion n'a pas fait mentir son titre de "capitale du violon" !

 

Le palmarès du concours Tibor junior 2018

 

1. Masha Lakisova, 16 ans, USA (8'000 francs)

2. Iris Scialom, 17 ans, France (5'000 francs)

3. Arthur Traelnes, 15 ans, Suisse et Qingzhu Weng, 16 ans, Chine (1'500 francs chacun)

 


À lire aussi...

Sion FestivalSion Festival: un marathon de musique classique à la bonne franquetteSion Festival: un marathon de musique classique à la bonne franquette

Top