Le Palp annexe la vieille ville de Sion avec sa Schlösser

Concerts en pagaille, têtes d’affiche du calibre de Stephan Eicher ou Amadou et Mariam, exposition tous azimuts dans des lieux inédits au cœur du joyau historique de la capitale, pique-nique gourmet… Le festival s’empare des rues sédunoises cette semaine.
21 juil. 2021, 18:00
/ Màj. le 21 juil. 2021 à 18:22
Stephan Eicher présente en deux fois son «Radeau des inutiles» à Sion, dimanche 25 et lundi 26 juillet. Les deux concerts affichent complet.

A peine ses merveilleux salons-radeaux – qui ont médusé le public de Lens le week-end dernier – sortis du petit lac jouxtant la Fondation Opale, le Palp Festival repart à l’assaut d’une destination valaisanne, la capitale cette fois, avec sa très attendue Schlösser. L’idiome germanique pour la rigueur organisationnelle nécessaire, le tréma pour la hype, la manifestation désormais phare de l’été culturel valaisan a concocté une étape sédunoise de haut vol. Jugez plutôt.

Riche plateau musical

Côté concerts, après un pique-nique inaugural sur la terrasse du Musée d’art accompagné par le métissage entre musique traditionnelle maure et blues de Bab L’Bluz le mercredi 21 juillet, le public pourra se laisser emmener par la folk ciselée de Black Sea Dahu et d’Elynn The Green ce jeudi 22 juillet sur le prélet de Valère. Même lieu, autres latitudes musicales, les stars maliennes Amadou et Mariam feront voyager les auditeurs au-delà des Alpes vendredi 23 juillet. Samedi 24, c’est le génial label genevois Bongo Joe Records qui viendra présenter un projet monté en résidence à Bruson, la fusion du duo Cyril Cyril et d’Hyperculte. Le résultat se nomme Yalla Miku et donne dans le kraut, punk, post-rock. Avec eux, le groupe valaisan Luke Hilly & The Cavalry fera entendre l’étendue de son blues aux accents alt-country.


 

Evénement dans l’événement, la venue pour deux dates de Stephan Eicher affiche complet de chez complet. Le trésor national de la pop, Grand Prix suisse de musique 2021, sera à Sion les 25 et 26 juillet pour présenter son «Radeau des inutiles».


 

De la beauté et de l’espace

Autre versant de la Schlösser, l’exposition Beauty & Room ne se tiendra pas cette année dans les appartements de la vieille ville, mais au gré des rues et ruelles, dans les jardins, guérites, vignes, bâtisses historiques. Au total, pas moins de 35 artistes, performers, collectionneurs, musiciens invités par le duo de curation Balthazar Lovey et Samuel Gross prendront possession de 14 lieux en l’espace d’une journée, le samedi 24 juillet. De quoi redécouvrir certains lieux emblématiques, la Tour des Sorciers, les thermes romains de l’église Saint-Théodule ou la Maison de la Diète sous un jour nouveau. Le plan détaillé est à consulter sur le site du festival et sera distribué aux visiteurs.

Infos pratiques

Vernissage Beauty & Room samedi 24 juillet, 11 h 30 au Jardin de la Préfecture, accès via rue de la Porte-Neuve. Programme complet sur le site du Palp Festival.

Texte ici

par Jean-François Albelda