Les étapes des corrections du Rhône
 01.09.2020, 21:00

Rhône 3: une crue dévastatrice le 15 octobre 2000

Partenaire
chargement

Contenu partenaire Des pluies intenses et persistantes déclenchent une crue du Rhône le 15 octobre 2000. Le fleuve déborde en plusieurs endroits, une digue rompt à Chamoson, des milliers de personnes sont évacuées et les dégâts sont considérables. Le Valais vit des heures sombres liées aux intempéries: la veille, la montagne emportait treize personnes à Gondo.

Histoire

Dans le cadre des 20 ans de la crue du Rhône d’octobre 2000, l’Etat du Valais vous propose une série de 10 articles documentant les crues historiques et les principales étapes franchies pour la protection contre les inondations du Rhône.

En ce dimanche d’octobre, le Valais est sur le qui-vive. Les précipitations intenses qui s’abattent sur le bassin-versant du Rhône depuis plusieurs jours ont gonflé le niveau du fleuve qui se fait de plus en plus menaçant. A la mi-journée, son débit atteint 910 m³/s à Sion et 980 m³/s à Branson où le débit moyen du mois d’octobre est de 100 m³/s. A Evionnaz et à Gampel, le Rhône déborde.

Vers 13 heures, à Bieudron (Chamoson), la digue cède sous les hautes eaux du fleuve qui inondent la plaine en rive droite. La brèche s’élargit jusqu’à atteindre une centaine de mètres. Avec des digues hautes de plusieurs mètres, le Rhône s’écoule au-dessus du niveau de la plaine et l’inondation se propage vers l’amont par effet de remous. La surcharge du système de canaux entraîne une rupture de digue de canal, la région de Saillon est submergée par les eaux.

Nombreuses infrastructures détruites

Plus de mille hectares de plaine sont inondés des suites de ruptures de digues, de débordements, de refoulements des eaux des canaux et des affluents incapables de se déverser dans le Rhône surchargé. Près de la moitié des surfaces touchées se situent dans le Haut-Valais.

De nombreuses infrastructures sont détruites, la voie de chemin de fer est coupée à Finges durant plusieurs semaines, l’autoroute A9 est inondée par secteurs et les ponts sur le Rhône sont fermés. Des milliers de personnes sont temporairement évacuées. La situation est précaire de Brigue au Léman.

La nécessité d’un réaménagement global

L’événement d’octobre 2000 démontre qu’une crue de ce type ne peut traverser la plaine sans occasionner de gros dégâts. Trois semaines après que le Grand Conseil a décidé d’entamer la 3e correction du Rhône, cette crue centennale démontre la nécessité de réaménager le fleuve sur l’ensemble de son linéaire.

Quels sont les enseignements de la crue de 2000?

Après 1987 et 1993, l’événement de 2000 démontre que le Rhône ne peut évacuer les crues sans danger. La majeure partie de la population et des biens sont menacés, de Brigue au Léman. Trois semaines après la décision du Grand Conseil, la nature confirme ainsi la nécessité de réaliser la 3e correction du Rhône pour protéger efficacement et durablement la plaine.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Contenu partenaireRhône 3: un fleuve sûr et convivialRhône 3: un fleuve sûr et convivial

Contenu partenaireRhône 3: une solution à un problème qui dure depuis 1500 ansRhône 3: une solution à un problème qui dure depuis 1500 ans

Top