Les étapes des corrections du Rhône
 22.09.2020, 21:00

Rhône 3: le début des grands travaux

Partenaire
chargement

Contenu partenaire Le lancement du chantier de la mesure prioritaire de Viège marque le début des grands travaux de la 3e correction du Rhône, en 2009. La même année, le premier crédit-cadre de la Confédération est octroyé. Intégré aux mesures de sécurisation, le volet nature constitue une plus-value dans le cadre des réaménagements du fleuve et de ses berges.

Histoire

Dans le cadre des 20 ans de la crue du Rhône d’octobre 2000, l’Etat du Valais vous propose une série de dix articles documentant les crues historiques et les principales étapes franchies pour la protection contre les inondations du Rhône.

La première mesure prioritaire mise en œuvre dans le cadre du projet de 3e correction du Rhône est celle de Viège. Son chantier vise à sécuriser 8 kilomètres de linéaire entre Brigerbad et Baltschieder. La densité du bâti et la présence de plusieurs sites industriels en zone de danger élevé dans ce secteur rendent son réaménagement particulièrement urgent: les dégâts potentiels y sont estimés à 3 milliards de francs.

A proximité des habitations et des installations industrielles et artisanales, les digues sont renforcées. Certains tronçons du Rhône sont élargis afin d’augmenter la capacité du fleuve et permettre de laisser passer les crues sans inonder la plaine alentour. Le projet prévoit également de remodeler l’embouchure de la Vispa: il s’agit du plus grand chantier suisse de réaménagement de cours d’eau. Le coût des mesures est évalué à 160 millions de francs.

Les crédits-cadres

Le financement de la 3e correction du Rhône est subventionné par la Confédération à hauteur de deux tiers des coûts. Un premier crédit-cadre de 169 millions de francs est approuvé en décembre 2009 par le Parlement fédéral, pour la période de 2009 à 2014. Les travaux s’étalant sur plusieurs décennies, des crédits séparés sont alloués selon les phases des travaux. Un deuxième crédit-cadre de 1,022 milliard de francs a été validé en 2019 pour la période de 2020 à 2039. Ce montant sera alloué principalement à la réalisation des mesures prioritaires de Sierre-Chippis, de Sion, de Martigny, du Chablais, du delta du Rhône ainsi qu’à la poursuite des travaux dans le Haut-Valais.

A Viège, les réaménagements permettent de mettre à l’abri du danger des crues du Rhône 160 hectares de zone à bâtir supplémentaires. Mais les projets modernes de protection contre les crues ne se contentent pas du volet sécuritaire, l’aspect nature est également intégré. Dans le secteur de Viège, l’élargissement du lit a permis de recréer un fleuve dynamique, avec des vitesses et des profondeurs d’écoulement différentes et la présence de bancs de gravier. La faune et la flore peuvent s’y développer, comme sur la confluence aménagée de l’embouchure de la Vispa. Certaines berges reconstruites en pentes plus douces accueillent des espèces indigènes et rendent le Rhône plus attractif pour les activités de loisir.

Quelles priorités pour les travaux?

Les travaux de la 3e correction du Rhône sont planifiés par étapes, selon les priorités en termes de population exposée et de dégâts potentiels. Les mesures anticipées sont ponctuelles et visent à protéger des personnes et des biens directement menacés en renforçant les digues pour empêcher leur rupture en cas de crue. Les mesures prioritaires constituent des mesures globales visant à un réaménagement complet du secteur.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Contenu partenaireRhône 3: la consultation publiqueRhône 3: la consultation publique

Contenu partenaireCrue du Rhône: 20 milliards de dégâts potentielsCrue du Rhône: 20 milliards de dégâts potentiels

Contenu partenaireRhône 3: une crue dévastatrice le 15 octobre 2000Rhône 3: une crue dévastatrice le 15 octobre 2000

Contenu partenaireRhône 3: un fleuve sûr et convivialRhône 3: un fleuve sûr et convivial

Contenu partenaireRhône 3: une solution à un problème qui dure depuis 1500 ansRhône 3: une solution à un problème qui dure depuis 1500 ans

Top