Les conseils bien-être

Oui à la pause pipi en randonnée! Par Gaëlle Fumeaux

chargement
 10.08.2021, 11:00
Gaëlle Fumeaux, diplômée sport et santé.
Bien-être

Pas d’arbres en vue et une envie pressante de faire pipi! Qui n’a pas déjà connu cette situation embarrassante? Alors oui, on peut se retenir, quelques minutes, une heure peut-être, mais cela n’est pas sans conséquence pour le corps.

Que se passe-t-il lorsque l’on se retient d’uriner? La vessie est un organe musculaire avec une capacité maximale variant de 250 à 400 ml selon les individus. Lorsqu’elle atteint sa cote de remplissage, un signal nerveux est envoyé au cerveau. Nous ressentons le besoin d’uriner et prenons une décision: chercher un lieu adéquat ou se retenir. Dérèglement et affaiblissement des muscles de la vessie, infection urinaire due à la rétention prolongée de bactéries contenues dans l’urine (1000 bactéries par millilitre!) propagation de l’infection en direction des reins, voilà quelques exemples de symptômes pouvant se développer lors de retenues trop longues et/ou trop fréquentes.

Facile, il suffit de moins boire, me direz-vous! Non, la déshydratation engendre d’autres troubles tout aussi graves, en particulier en montagne, et une perte de performance immédiate. La sensation de soif correspond à une perte en eau d’environ 3% qui résulte en une chute immédiate de l’efficacité musculaire avoisinant les 20%. Eviter les boissons diurétiques comme le café, le thé ou le gingembre s’avère judicieux.

Vous avez repéré l’endroit idéal? Reste à trouver une position confortable permettant de vider complètement sa vessie afin d’éviter de devoir y retourner sous peu. Le stress d’être vu(e), des courbatures aux cuisses ne facilitent pas la tâche de la gent féminine. Si vous randonnez en groupe, pensez à avertir un coéquipier qui pourra donner le signal d’alerte si vous ne revenez pas. Une blessure, une chute sont si vite arrivées!

Des envies très fréquentes d’uriner peuvent être dues à une hypersensibilité de la vessie qui envoie au cerveau un signal alors qu’elle n’est pas encore pleine. L’observation de la fréquence et des volumes lors d’une journée où vous restez à la maison vous donneront quelques indications précieuses. Pourquoi ne pas prévoir également quelques exercices de renforcement des muscles pelviens. Et surtout, parlez-en, aussi à vos enfants, il n’y a pas de honte à devoir s’arrêter pour faire pipi!

En savoir plus: la page Facebook Sport Santé au Quotidien


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Bien-êtreNos cousins Japonais. Par Gaëlle FumeauxNos cousins Japonais. Par Gaëlle Fumeaux

Bien-êtreA l’eau, ici l’été. Par Gaëlle FumeauxA l’eau, ici l’été. Par Gaëlle Fumeaux

Bien-êtreParé(e) pour les randonnées! Par Gaëlle FumeauxParé(e) pour les randonnées! Par Gaëlle Fumeaux

Top