17.07.2019, 05:30

Les start-up de la Haute école d’ingénierie du Valais cartonnent au niveau Suisse

Premium
chargement
Un capteur de flux thermique, un outil de diagnostic et un drone autonome. Ces trois jeunes start-up ont obtenu 150 000 de francs chacune pour faire une entreprise de leur travail de diplôme.

Innovant Trois start-up de la Haute école d’ingénierie de Sion ont décroché des bourses pour un total d’un demi-million de francs pour créer leur entreprise. Un taux de réussite de 100% unique en Suisse qui valide la stratégie de l’école mise en place il y a moins d’une année.

Trois start-up de la Haute école d’ingénierie du Valais (HEI) ont postulé au programme «First Venture» de la Fondation Gebert Rüf et les trois ont obtenu une bourse de 150 000 francs. Nivitec et Dynablue l’ont remporté en 2018 et LCA en juillet. «Nous devons avoir le taux de réussite le plus élevé de Suisse», se réjouit le...

À lire aussi...

ConcoursLa start-up la plus innovante de Suisse est basée à SionLa start-up la plus innovante de Suisse est basée à Sion

InnovantUn avion électrique, unique en son genre et propulsé par une start-up valaisanne, prend son envol à SionUn avion électrique, unique en son genre et propulsé par une start-up valaisanne, prend son envol à Sion

Top