18.08.2019, 17:00

L’intérêt stagnant des jeunes Valaisans pour les métiers liés à l’innovation

Premium
chargement
Avec la montée en puissance de l'industrie 4.0 et de la digitalisation, le métier d'automaticien sera particulièrement recherché ces prochaines années. (Illustration)

INNOVANT A la veille de la rentrée, «Le Nouvelliste» s’est demandé si les Valaisans se formaient davantage dans les métiers liés à l’innovation, vu que le canton fonde beaucoup d’espoirs dans ce domaine. Enquête.

Le monde politique valaisan soutient unanimement les initiatives autour de l’innovation. Il se réjouit de l’expansion, dans le canton, de l’EPFL, de la HES, des accompagnateurs de start-up The Ark et de la Lonza. Pour le ministre de l’économie et de la formation, Christophe Darbellay, ce sont dans des secteurs de pointe que doit s’engager «le Valais du XXIe...

À lire aussi...

FormationSierre: le bâtiment de la nouvelle école de commerce et de culture générale est prêt pour la rentréeSierre: le bâtiment de la nouvelle école de commerce et de culture générale est prêt pour la rentrée

EcoleRentrée: le nombre d'enseignants est en flux tendu en ValaisRentrée: le nombre d'enseignants est en flux tendu en Valais

RentréeFormation: combien d'étudiants fréquentent les universités en Suisse romande?Formation: combien d'étudiants fréquentent les universités en Suisse romande?

Top