Semaine du goût: les coups de coeur de la rédaction 1/4, un voyage en terre haute

Dur dur pour des passionnés de bonne bouffe et de joyeusetés de choisir quelques coups de cœur parmi la septantaine d’animations gourmandes et conviviales que nous proposent les Valaisans lors de cette Semaine du goût du 16 au 26 septembre . Mais il fallait le faire, on en a sélectionné quelques-uns, vous laissant la joie de découvrir les autres par vous-même. On vous propose ici un voyage en Terre haute.
10 sept. 2021, 08:00
/ Màj. le 10 sept. 2021 à 08:00
La table est mise sur les Hauts de Verbier pour un voyage culinaire qui lie gourmandise et respect de la planète.

Le 4 septembre 2021, sur les Hauts de Verbier, l’association DEVORE nous concocte un voyage culinaire élaboré par le chef Jérôme Henry. 

Avec comme fil rouge la passion de la nature, du beau, du bon et du sain, le repas est entièrement basé sur le principe du «zéro déchet». Tout, jusqu’aux ingrédients, est produit en Valais ou en Suisse. 

Et comme on nous promet du «zéro déchet», tout est soigneusement choisi dans le respect de l’environnement et mis en valeur dans sa totalité grâce à la créativité de ce chef passionné et engagé. 

Lors de ce menu végétarien, Jérôme Henry veut nous faire découvrir des saveurs inédites du Valais et de la Suisse. 

Après Benoît Dorsaz en 2020, c’est au tour de la vigneronne de Fully Mathilde Roux de présenter ses vins durant cette journée particulière. 

Cette année, ce sont les vins de la vigneronne de Fully Mathilde Roux  qui seront proposés le 4 septembre par l’association DEVORE. Sacha Bittel

Au-delà d’un repas dans un lieu unique et insolite, Terre Haute nous invite à penser le futur de notre alimentation et à explorer les solutions au changement climatique à travers vos assiettes. Pour DEVORE, comme pour la Semaine du goût, bien manger fait partie de la solution à cet enjeu planétaire. 

Comme lors de la première édition, un ou une intervenante partagera avec les convives sa vision et des solutions pour un mode de vie intentionnel. 

DEVORE c’est qui, c’est quoi?


L’association DEVORE est née en 2019 de la prise de conscience de l’importance d’une alimentation saine et durable par deux jeunes femmes, Tora Löf et Maeva May.
«Manger sain pour nous, c’est bien, mais est-ce aussi bon pour la planète?» Devant la déferlante des poke bowl où l’avocat est mis à toutes les sauces quitte à provoquer des déséquilibres écologiques dans certaines parties du monde, face à l’engouement pour le lait d’amandes qui a provoqué l’assèchement de maintes nappes phréatiques par sa culture intensive, il y a de quoi s’interroger
Maeva May venait de finir ses études en sciences de la nutrition, Tora Löf en communication et innovation de business. Elles unissent leurs compétences pour développer le projet DEVORE et mettre sur pied Terre Haute et un Forum.
Attachées à leur région, c’est dans le val de Bagnes que le mouvement se développe.
Elles sensibilisent les professionnels de la restauration sur la gestion de déchets en leur proposant, clé en main, un concept de poubelles numériques intelligentes.
 Pratique
Dégustations, réflexions et bonheur dans l’assiette, tout ça sur une table dressée en altitude a un prix: 165 francs par personne. Un rabais de 10% est accordé à partir de 4 billets. L’événement est organisé selon les mesures COVID et sera maintenu en cas de mauvais temps. L’endroit permet de tout déplacer à l’intérieur si besoin.
Réservation indispensable sur le site devore.ch. plus d'infos sur  gout.ch



par France Massy