Le terroir valaisan
 15.08.2020, 20:00
Lecture: 5min

La griffe du diable, un anti-inflammatoire naturel

Premium
chargement
La fleur de la griffe du diable forme un entonnoir rose clair à rouge pourpre. Les fruits sont couverts de proéminences recourbées et acérées, d’où le surnom de la plante.

La plante du droguiste Rhumatismes, arthrose, lombalgies, douleurs articulaires et musculaires n’ont qu’à bien se tenir face à cette racine originaire d’Afrique.

Inspiré par l’aspect cartilagineux et poilu de son fruit, son surnom – la griffe du diable – pourrait de prime abord susciter quelques craintes. «Certains l’expliquent par le fait que les bovins, lorsqu’ils passent par-dessus cette plante, se prennent les pattes dedans et commencent à faire une sorte de danse. Ils sont comme possédés», sourit Jean-Christophe Romailler, de la droguerie Beaulieu.

Magazine Terroirs
Cet sujet se retrouve dans notre...

À lire aussi...

TerroirDes entrepreneurs valaisans et entremontants au service du terroirDes entrepreneurs valaisans et entremontants au service du terroir

Magazine «Terroirs»Anniviers: des fromages naturels produits en toute libertéAnniviers: des fromages naturels produits en toute liberté

magazine "terroirs"Les cornes de la discordeLes cornes de la discorde

Magazine "Terroirs"«Certains Contheysans disent que je connais mieux leur commune qu’eux!»«Certains Contheysans disent que je connais mieux leur commune qu’eux!»

Le terroir romandA la Perrole à Aigle, une agriculture respectueuse de l’homme et de la natureA la Perrole à Aigle, une agriculture respectueuse de l’homme et de la nature

Top