Le terroir valaisan
 09.12.2019, 18:00

Du concours de "Top Chef au CO" à la cuisine d'un des meilleurs cuisiniers suisses

Premium
chargement
Edina Guigas et Françoise Métrailler, toutes deux enseignantes en économie familiale au cycle d’orientation, ont assisté à la rencontre entre leur élève et Didier de Courten.

Le concours «Top chef au CO» révèle le talent caché des élèves et leur passion pour la cuisine. C’est le cas de Joakim Merz qui avoue s’être «éclaté aux fourneaux».

Il y a six ans, Françoise Métrailler, enseignante en économie familiale au cycle d’orientation (CO) de Troistorrents, a eu la bonne idée de lancer un concours culinaire pour les élèves des cycles d’orientation. «C’est mon fils qui m’y a fait songer. Passionné de cuisine et fan d’émissions culinaires, il regardait Top chef en rêvant d’y participer. A l’époque, il...

À lire aussi...

Magazine «Terroirs»Anniviers: des fromages naturels produits en toute libertéAnniviers: des fromages naturels produits en toute liberté

magazine "terroirs"Les cornes de la discordeLes cornes de la discorde

Magazine "Terroirs"«Certains Contheysans disent que je connais mieux leur commune qu’eux!»«Certains Contheysans disent que je connais mieux leur commune qu’eux!»

Le terroir romandA la Perrole à Aigle, une agriculture respectueuse de l’homme et de la natureA la Perrole à Aigle, une agriculture respectueuse de l’homme et de la nature

les animaux d'iciLa force tranquille du seigneur des cimesLa force tranquille du seigneur des cimes

Top