Jeux olympiques d'hiver 2026
 01.03.2018, 12:38

Sion 2026: la Fondation pour le développement durable des régions de montagne va accompagner la candidature

chargement
Eric Nanchen, directeur de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne, va analyser la conformité de la candidature olympique aux objectifs du développement durable tout au long du processus.

Jeux olympiques 2026 Le canton et la Ville de Sion ont mandaté la Fondation pour le développement durable des régions de montagne afin que la candidature Sion 2026 prenne en compte tous les aspects sociaux et environnementaux liés à la croissance économique. Une grille d'analyse a été élaborée. Le comité de candidature devra répondre à intervalles réguliers à un questionnaire axé sur les exigences du CIO en matière de développement durable.

Sion 2026 sera durable ou ne sera pas. Tel est en substance le message lancé jeudi par les porteurs de la candidature suisse aux Jeux olympiques d'hiver. Pour y parvenir, le canton et la Ville de Sion ont mandaté la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM). L'institution va accompagner la candidature tout au long de son développement afin de respecter au mieux les critères de durabilité du CIO en matière d'infrastructures, de sites naturels, de gestion des ressources, de mobilité, de responsabilité sociale et de climat. 

Frédéric Favre, le conseiller d'Etat chargé du dossier, estime que 80% du projet Sion 2026 est déjà durable grâce à l'utilisation maximale des infrastructures existantes. «Nous avons huit ans pour atteindre l'objectif sur les 20% restants. La FDDM va jalonner le chemin.» Son rôle  consistera à vérifier, au fur et à mesure de l'avancement du dossier, sa cohérence avec les bonnes pratiques de durabilité locales et internationales et à émettre des recommandations. 

Concrètement, la FDDM a développé une sorte de grille d'analyse composée d'une cinquantaine de questions qui, d'abord généralistes, seront précisées au fil du temps jusqu'à un niveau élevé de détail. «Si par exemple la question de la signature d'une charte sera rapidement résolue, la thématique des constructions provisoires occupera la FDDM durant plusieurs années», explique son directeur Eric Nanchen. 

>>A lire aussi: Sion 2026: Vaud reproche au Valais de tirer la couverture à lui


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

1/4 Rétrospective 2018Rétrospective 2018: retour sur Sion 2026 ou la campagne vraiment sportRétrospective 2018: retour sur Sion 2026 ou la campagne vraiment sport

Sion 2026Le Parlement tourne la page des JO d’hiver 2026Le Parlement tourne la page des JO d’hiver 2026

Grand ConseilLa candidature pour Sion 2026 a coûté 1 million à l’Etat du ValaisLa candidature pour Sion 2026 a coûté 1 million à l’Etat du Valais

RéactionJO 2026: le ministre valaisan Frédéric Favre réagit au vote négatif de CalgaryJO 2026: le ministre valaisan Frédéric Favre réagit au vote négatif de Calgary

Jeux olympiquesLe Conseil des Etats enterre le crédit pour Sion 2026Le Conseil des Etats enterre le crédit pour Sion 2026

Top