Jeux olympiques d'hiver 2026
 08.06.2018, 21:27

Sion 2026: deux jours avant les Valaisans, Kandersteg accepte de participer à l'aventure

chargement
L'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi devant les tremplins de Kandersteg, son village natal.

Votation Ce sont les 1200 habitants de Kandersteg qui ont inauguré ce week-end de votation consacré aux JO. Réunis en assemblée primaire vendredi soir, ils ont dit un grand oui au crédit de 1,2 million pour accueillir les compétitions de saut à ski et de combiné nordique de Sion 2026.

Ce sont les 1200 citoyens de Kandersteg, petit village de l'Oberland bernois qui ont inauguré vendredi soir ce week-end de votation dédié aux Jeux olympiques 2026. Deux jours avant le Valais, l'assemblée primaire de la commune a dit oui au crédit de 1,2 million de francs qui permettra à la station d'accueillir les compétitions de saut à skis et le combiné nordique dans le cadre de Sion 2026.

Le vote a été très clair car sur 214 participants au conclave, seule une quinzaine de personnes se sont opposées à la participation bernoise au projet 2026.

A lire aussi : Sion 2026: Kandersteg se prononcera en premier sur les Jeux

"Un potentiel d'enthousiasme"

"Et de un" réagissait à chaud Frédéric Favre, le conseiller d'Etat en charge du dossier olympique vendredi soir. "C'est une très belle nouvelle. Ce résultat prouve que Sion 2026 a le potentiel d'enthousiasmer tout un pays si on lui donne une chance" s'est encore réjouit celui qui est aussi vice-président du comité de candidature. "J'espère que les Valaisans seront aussi courageux dimanche, même si l'implication de notre canton est bien entendu différente".

"Formidable" bien sûr

Du côté de Berne, l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi lançait aussi un "formidable" à la vue de ce score qui ne laisse planer aucun doute sur la motivation des habitants de Kandersteg à prendre part à des Jeux d'hiver. "Ils y ont cru, ils ont osé, ils se sont engagés alors que tout le monde nous prédisait un échec", commente le plus fervent défenseur des JO en Suisse. "Vendredi soir, Berne vous a ouvert le chemin à vous les Valaisans. Des Valaisans que j'invite à dire un grand oui dimanche", ajoute Adolf Ogi.

Plan B à Engelberg

Si c’est le non qui l’avait emporté, un plan B a été prévu par les promoteurs du projet. La station d’Engelberg (OW) aurait pu accueillir les épreuves du grand tremplin.

Le crédit de 1,2 million débloqué vendredi soir par l'assemblée primaire devra servir à équiper la proximité des tremplins de saut à ski et, notamment créer une voie d'accès au site.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top