Ici, on aime les animaux et on en parle

La solution dans la gamelle. Par Caroline Saillen

chargement
 27.04.2021, 11:00
Caroline Saillen, médecin vétérinaire.
Animaux

L’allergie aux chats touche environ 10% de la population humaine, qui peut souffrir de démangeaisons et de rougeurs aux yeux, d’éternuements ainsi que d’asthme. Cette allergie n’est pas due aux poils eux-mêmes, mais à des protéines, dont la plus importante est la Fel D1. Cet allergène est présent principalement dans la salive des félins. Lorsque ces derniers effectuent leur toilette, ces molécules se répandent sur le pelage. C’est pourquoi nous parlons souvent d’une «allergie aux poils de chat».

Les poils enduits de la protéine Fel D1 se déposent partout dans les maisons et se collent aux textiles, aux vêtements notamment, et se propagent donc aussi dans des locaux où les animaux ne sont normalement pas admis. Certaines personnes allergiques peuvent ainsi présenter des symptômes sans qu’un animal se trouve dans la pièce.

Le traitement le plus efficace est d’éviter le contact avec les allergènes et par conséquent de ne pas vivre avec un chat. Cependant, beaucoup de personnes ne se rendent compte de leur allergie qu’après avoir adopté un félin et ne sont pas prêtes émotionnellement à s’en séparer.

Les solutions habituelles face à cette maladie sont les traitements immunologiques, l’hygiène irréprochable de la maison et les filtres spéciaux pour aspirateur.

Certaines personnes vont aussi opter pour des chats dits «hypoallergéniques». En effet, il existe une liste non exhaustive de chats qui produisent moins de ces protéines allergisantes.

Cependant, il existe depuis peu une toute nouvelle alternative: un aliment complet et équilibré pour chat sous forme de croquettes. Cette nourriture révolutionnaire et sans risque contient une protéine issue de l’œuf qui se fixe à la protéine Fel D1 dans la salive du chat lorsque celui-ci mange. Ainsi le Fel D1 est neutralisé, ce qui réduit considérablement les allergènes présents dans les poils et les squames des félins.

Pour les chats gourmands, il est possible de combiner cette alimentation avec des récompenses ou un peu de nourriture humide, pour autant que les coquettes spéciales soient l’alimentation principale en libre accès toute la journée.

En savoir plus: Le site de la pratique vétérinaire Valesia
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnimauxCes cha(t)sseurs. Par Caroline SaillenCes cha(t)sseurs. Par Caroline Saillen

AnimauxSang pour sang animal. Par Caroline SaillenSang pour sang animal. Par Caroline Saillen

Top