Ici, on aime les animaux et on en parle
 11.12.2018, 11:01

La phytothérapie en médecine vétérinaire. Par Walter Villiger

chargement
Walter Villiger, médecin vétérinaire.

La phytothérapie est la thérapie médicale qui utilise les plantes comme source de principes actifs. C’est le mode de traitement qui correspond le mieux à la physiologie animale. Le corps des mammifères n’est pas adapté à métaboliser des molécules chimiques, car elles demandent souvent des transformations moléculaires qui surchargent les organes d’élimination, comme le foie et les reins.

Les plantes, en revanche, soignent ce que nous appelons le terrain constitutif du patient, cela veut dire qu’elles soignent et rééquilibrent les organes qui sont malades. Ces traitements, dits de fond, sont faits sur des périodes plus ou moins étendues, car le corps a besoin d’un certain temps pour retrouver son équilibre. L’organe qui répond mieux à la phytothérapie est le foie. Le foie appartient à l’élément Bois dans la médecine chinoise, il entretient donc une relation plus rapprochée avec les plantes.

En plus de soigner directement les organes, les plantes peuvent être prises en continu lors de maladies qui nécessitent un maintien physiologique, comme l’hypertension, les troubles cardiaques, ou intestinaux (constipation), etc. Le drainage est une autre forme de traitement pratiqué avec la prescription des plantes, et vise à nettoyer les organes. Nous pouvons drainer le foie, les reins, les poumons et la peau. Il existe également des traitements dits «de saison», qui sont pratiqués à l’arrivée du printemps et de l’automne. Ces traitements visent à renforcer la santé des patients dans ces périodes de l’année où le corps est plus fragilisé. Ils préparent le patient aux changements de saisons. C’est une pratique courante de la médecine chinoise. 

Les plantes peuvent être administrées sous forme sèche, conditionnée (en capsules ou comprimés), en extrait de plante fraîche, en tisane, en teinture mère, en macération ou en décoction. Les animaux acceptent relativement bien les traitements à base de plantes. Sous forme de comprimés, ils peuvent être mélangés dans les aliments et parfois même mangés directement si on les donne à la main. Les traitements phytothérapiques peuvent aussi être administrés en même temps que les traitements aux antibiotiques et anti-inflammatoires. 

En savoir plus : Le site de Cat'Pattes


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top