Ici, on aime les animaux et on en parle
 13.10.2020, 11:00

La nouvelle mode des chiens hybrides. Par Romaine Spahr

chargement
Romaine Spahr, vétérinaire comportementaliste.

Les chiens hybrides, aussi appelés «designer dogs», sont issus de croisements délibérés entre deux chiens de race pure et sont très en vogue actuellement.

Sans parler des hybrides de loup, dont seules deux races sont reconnues depuis les années 80, le chien loup de Saarloos et le chien loup de Tchécoslovaquie, la plus ancienne de ces races hybrides est le labradoodle, créée dans les années 80, dans le but d’avoir un chien guide d’aveugle hypoallergénique pour une personne malvoyante et allergique aux chiens.

Puis la mode s’est emparée de ces races présentant un look sympa et des caractéristiques originales et des croisements de toutes sortes de races aux noms inquiétants sont apparues telles les cockapoos (cocker/ caniche), les schnoodles (schnauzer/caniche), les morkies (bichon maltais/ yorkshire) ou les pomskys (spitz nain ou poméranien/ husky de Sibérie). 

Les propriétaires de chiens motivés essentiellement par les caractéristiques physiques attrayantes de ces chiens font le beurre des éleveurs obnubilés par un profit immédiat. Les conditions d’élevage ne sont pas surveillées et sont souvent déplorables. Le prix est élevé (de 1500 à 2000 euros), un prix similaire à celui de chiots issus de parents de race pure, patiemment sélectionnés et soumis à une surveillance très stricte, gare à l’arnaque!

Ce phénomène, très répandu aux Etats-Unis, contamine l’Europe et inquiète la Fédération cynologique internationale (FCI) qui ne reconnaît aucune de ces races.

En effet, pour qu’une race soit reconnue, elle doit répondre à un ensemble de critères très précis comme une cohérence physique et comportementale, un nombre minimum de groupes de familles indépendants, des tests ADN, des études sur la santé et le caractère, une évaluation portant sur 60 sujets de toutes les robes et tailles et un standard établi en quatre langues. Si les critères sont remplis, la race est admise provisoirement, puis définitivement reconnue après dix ans si elle est approuvée.

Il est donc difficile d’inventer simplement des races, mais cela n’empêche pas le phénomène de poursuivre une évolution fulgurante et pour ces races de jouir d’une popularité croissante.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnimauxDes animaux confinés avec leurs propriétaires. Par Romaine SpahrDes animaux confinés avec leurs propriétaires. Par Romaine Spahr

AnimauxSous le signe du lien. Par Romaine SpahrSous le signe du lien. Par Romaine Spahr

AnimauxPourquoi avoir un chien? Par Romaine SpahrPourquoi avoir un chien? Par Romaine Spahr

Top