Ici, on aime les animaux et on en parle

Dangers au jardin pour nos compagnons à quatre pattes. Par Caroline Saillen

chargement
 22.06.2021, 11:00
Caroline Saillen, médecin vétérinaire.
Animaux

Avec les beaux jours, votre chien ou votre chat aura certainement envie de profiter tout comme vous du jardin ou du balcon. Leur compagnie est agréable, mais il faut savoir les préserver des dangers liés au jardinage: les blessures et les empoisonnements.

Lors de la taille de haies, d’arbustes ou de talus, il est plus sage de garder les animaux dedans pour éviter les coupures ou les projections de végétaux dans les yeux ou les oreilles.

Cependant, le danger vient principalement des produits que nous utilisons pour traiter les plantations. Les engrais sont responsables d’empoisonnements plus ou moins graves, selon leur type et la quantité ingérée. Les symptômes peuvent survenir de quelques minutes à quelques heures après en avoir avalé. Souvent, les mélanges d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K) occasionnent des symptômes gastro-intestinaux modérés. Par contre, les produits à base de composés organiques comme le fumier de volaille ou ceux contenant du tourteau de ricin présentent quant à eux une toxicité beaucoup plus importante chez les chiens et les chats. Leur ingestion, même en petite quantité, peut entraîner, après douze à vingt-quatre heures, une gastro-entérite sévère, voire une atteinte rénale et neurologique. Cette intoxication est le plus souvent mortelle.

Les granulés anti-limaces de métaldéhyde ne sont pas en reste. De couleur souvent bleue, avec un goût sucré, ils sont particulièrement appréciés de nos compagnons à quatre pattes. Déjà deux heures après l’ingestion, les animaux sont pris de salivation et de convulsions. Assez vite, des difficultés respiratoires et une diarrhée nauséabonde peuvent apparaître. Cette intoxication est malheureusement souvent mortelle.

Certains produits anti-mousse à base de sulfate de fer ou d’ammonium quaternaire posent aussi problème. Les animaux peuvent s’intoxiquer même s’ils n’ingèrent pas les produits directement, mais en se léchant les pattes après avoir marché sur les surfaces traitées. Fort heureusement, ces intoxications sont souvent bénignes et il suffit de bien rincer la bouche pour limiter les problèmes.

C’est pourquoi il est nécessaire de rentrer les animaux lors des traitements et même de les garder dedans quelques heures ensuite. 

En savoir plus: Le site de la pratique vétérinaire Valesia
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnimauxLa solution dans la gamelle. Par Caroline SaillenLa solution dans la gamelle. Par Caroline Saillen

AnimauxCes cha(t)sseurs. Par Caroline SaillenCes cha(t)sseurs. Par Caroline Saillen

AnimauxSang pour sang animal. Par Caroline SaillenSang pour sang animal. Par Caroline Saillen

Top