Femmes Valais
 05.06.2019, 12:00

Table ronde à Sion: «Les femmes ne doivent rien prouver mais oser montrer»

Premium
chargement
Sandra Jean, Liliane Varone, Emmanuelle Antille, Eliane Gaspoz, Morgane Pfefferlé et Gabrielle Nanchen ont partagé leurs expériences sur le thème de l'égalité dans les médias, l'économie et la politique.

Débat Le 14 juin 1981, la Suisse adoptait l’article constitutionnel sur l’égalité entre femmes et hommes. 38 ans plus tard et à dix jours de la grève nationale des femmes, une soirée d’échange se tenait mardi soir aux Arsenaux à Sion. Avec une question, aujourd’hui où en est-on?

On osera un constat, au risque de froisser. Si le thème de l’égalité était sur la scène des Arsenaux à Sion, il n’était pas dans la salle. Mardi soir, près de 80 femmes avaient fait le déplacement pour sept hommes, journalistes et techniciens confondus. Premier constat, quand il s’agit de débattre de parité, la parité n’est pas de...

À lire aussi...

HistoriqueLe Haut-Valais a sa première instructrice pompierLe Haut-Valais a sa première instructrice pompier

PolitiqueValais: une deuxième cheffe de groupe au Grand ConseilValais: une deuxième cheffe de groupe au Grand Conseil

PolitiqueUne femme à la tête des jeunes PLR du ValaisUne femme à la tête des jeunes PLR du Valais

EgliseJoëlle Carron nommée déléguée épiscopale à SionJoëlle Carron nommée déléguée épiscopale à Sion

NominationEn Valais, la fonction de préfet se féminiseEn Valais, la fonction de préfet se féminise

Top