Femmes Valais
 15.05.2019, 10:00

N’ayez pas peur! La chronique de Noémie Schroeter

Premium
chargement
Noémie Schroeter, étudiante.
Chronique

Le féminisme, pour des raisons qui restent très obscures, semble effrayer énormément tous ceux et celles qui s’en approchent sans trop le connaître. Combien de fois entendra-t-on «Bien sûr que je suis pour l’égalité hommes-femmes, mais je ne suis pas féministe…» ou encore «Ah non, ces féministes, elles vont trop loin!»

Pourquoi ces réticences, pourquoi vouloir à tout prix éviter le mot, se distancier du mouvement? Peut-être ces craintes viennent-elles du mot en lui-même, le radical latin...

À lire aussi...

Le 14 des moisAvançons! Par Maria Carbonell SolisAvançons! Par Maria Carbonell Solis

Avançons!

En tant qu’infirmière retraitée, je suis très touchée par ce que vivent mes collègues. Je n’oublierai pas toutes...

  14.05.2020 20:00
Premium
  Femmes Valais

Le 14 des moisTémoin au féminin. Par Gwendoline Noël-ReguinTémoin au féminin. Par Gwendoline Noël-Reguin

Témoin au féminin

Savez-vous qui sont les premiers témoins de la Résurrection de Jésus? Les Evangiles sont unanimes, ce sont des...

  14.04.2020 20:00
Premium
  Femmes Valais

Enfin citoyennesValais: cinquante ans de vote des femmes en dix rencontresValais: cinquante ans de vote des femmes en dix rencontres

Le 14 des moisUne pilule difficile à avaler. Par Nicole MottetUne pilule difficile à avaler. Par Nicole Mottet

Femmes, femmes, femmesMonthey: davantage de noms de femmes sur les rues et les places de la villeMonthey: davantage de noms de femmes sur les rues et les places de la ville

Top