FC Sion
 06.07.2017, 16:40

Stade de Tourbillon: la Ville de Sion ne sait pas si la nouvelle pelouse sera prête pour la reprise

chargement
La pelouse de Tourbillon est remise à neuf.

Infrastructures Les machines s’activent depuis un mois dans le stade sédunois. Un chauffage est installé sous la pelouse afin de jouer dans de bonnes conditions, y compris en hiver. À noter que la Ville ne sait pas encore à quelle date elle aura fini ces travaux.

Voir la pelouse du stade de Tourbillon impraticable ou presque au mois de février sera bientôt de l’histoire ancienne. Dans ses investissements annuels alloués à l’enceinte sportive, la Municipalité sédunoise s’occupe cet été de l’herbage en installant un chauffage et en restructurant tout le sous-sol de la pelouse. "C’était une condition indispensable pour que le Fc Sion obtienne sa licence pour la Swiss Football League et l’Europa League", explique Blaise Crittin, chef du service des sports de la Ville. 

>>A lire aussi: Tourbillon: la pelouse devrait être refaite et dotée d'un chauffage

Comme un millefeuille

Débutés il y a un mois, les travaux du stade vont coûter 1,5 million. "C’est la dernière partie du gros œuvre. Après la pelouse, tout aura été refait pour que le FC Sion puisse évoluer dans l’élite sans problème", ajoute le chef de service. Les chauffeurs ont d’abord évacué 70 centimètres de terre sur toute la surface. Il a fallu 400 camions pour effectuer la tâche.

Désormais, il s’agit de superposer des couches afin de permettre aux joueurs d’évoluer sur une pelouse digne des stades anglais. "C’est un peu comme avec un millefeuille. Nous posons au fond 30 centimètres de grave, puis 8 centimètre de gravillons, avant de disposer les 30 kilomètres de tubes de distribution de chauffage", relate André Imboden, l’ingénieur responsable des travaux pour l’entreprise SD Ingénierie.

>>A lire aussi: Sion: le loyer du stade de Tourbillon passe du simple au double

Par-dessus les éléments de chauffage s’ajouteront 13 centimètres de sable, 15 centimètres de terre spéciale avant les 2,5 centimètres de gazon. "Chaque étape nécessite des analyses très précises pour que tout s'enchaîne correctement", poursuit l’ingénieur. La minutie avec laquelle travaillent les ouvriers ne permet pas pour l’instant d’avancer une date de livraison du terrain (cf. encadré). 

Connecté au chauffage à distance en 2020

Le chauffage sera fourni durant les premières années par du biogaz. L’objectif est clair, il ne faut pas que la température s’abaisse au-dessous de 2 degrés. "C’est le minimum pour que la pelouse soit considérée comme étant hors-gel", remarque encore André Imboden. Les fidèles supporteurs du FC Sion l’auront remarqué tous les hivers, la partie ouest devant la tribune principale ne dégèle pas facilement.

Aujourd'hui, la Ville de Sion ne s'exprime pas sur la date de fin des travaux. © Le Nouvelliste

"Un différentiel de régulation de température sera installé. Ainsi nous pourrons varier le chauffage entre la partie ouest qui ne bénéficie pas des rayons du soleil et les deux-tiers est du terrain qui sont moins problématiques", relève Blaise Crittin. À noter que la Ville a installé un système qui permettra une connexion au chauffage à distance depuis l’Usine de Traitement des Ordures (UTO) d’Uvrier à l'horizon 2020. 
 

 

À quand des joueurs qui foulent la nouvelle pelouse?

Si les travaux sur la pelouse étaient obligatoires pour obtenir la licence de la Swiss Football League, les délais sont courts pour la Ville de Sion. "Je ne peux pas articuler une date de fin de travaux. Nous avançons étape par étape. C’est un chantier conséquent pour les trente ou quarante prochaines années, donc le travail est effectué dans les règles de l’art", remarque le chef du service des sports de la Ville Blaise Crittin. 

Un premier match est agendé le 30 juillet à Tourbillon contre Lausanne Sports (LS). "Nous avons convenu avec le président du LS Alain Joseph que nous pourrions inverser les lieux entre les matchs aller et retour", souligne le président du FC Sion Christian Constantin. Le club valaisan étant engagé au troisième tour qualificatif de l’Europa League, il pourrait devoir jouer dès le 27 juillet à Sion. Si la pelouse n’était pas prête, le match se jouerait-il à Genève? "En matière de sécurité, c’est compliqué. Donc je ne sais pas encore", affirme Christian Constantin. La piste d’un match à Thoune ne semble pas exclue. 

Le président du club ne préfère pas se projeter au-delà de la fin du mois de juillet, même si les travaux devaient se prolonger. "C’est prématuré. Je sais que la Ville fait les efforts pour bien faire les choses et livrer le stade le plus rapidement possible." Même constat de la part de la Swiss Football League. "Il n’y a pas d’urgence pour le moment, nous verrons comment les travaux avancent avant de prendre des décisions", conclut Philippe Guggisberg, responsable de la communication.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RépliqueFC Sion: la réponse de Seydou Doumbia sur les réseaux sociauxFC Sion: la réponse de Seydou Doumbia sur les réseaux sociaux

LicenciementsFC Sion: le président motive sa décision, les joueurs se défendentFC Sion: le président motive sa décision, les joueurs se défendent

LicenciementsLe FC Sion a envoyé une lettre de licenciement à plusieurs joueursLe FC Sion a envoyé une lettre de licenciement à plusieurs joueurs

EpidémieCoronavirus: les matchs de Super League, dont Sion - Saint-Gall, renvoyésCoronavirus: les matchs de Super League, dont Sion - Saint-Gall, renvoyés

NotationFC Sion: les notes des joueurs contre Lugano et leur moyenne après cinq journéesFC Sion: les notes des joueurs contre Lugano et leur moyenne après cinq journées

Top