FC Sion
 22.07.2019, 18:24

Le FC Sion affronte Valence mardi soir au stade de Tourbillon

chargement
Valon Behrami affronte Nathan Broadhead lors du match qui a opposé le FC Sion au FC Everton dans le cadre du Festival de football des Alpes.

Amical Le FC Sion affronte Valence mardi soir au stade de Tourbillon dans le cadre du Festival de football des Alpes. Il se déplacera samedi à Genève pour le derby contre Servette.

Le FC Sion s’offre une parenthèse internationale après la déconvenue enregistrée contre le FC Bâle lors de la première journée de championnat. La formation valaisanne affronte Valence au stade de Tourbillon mardi soir. Le coup d’envoi de la rencontre est fixé à 18 h 45. Elle se disputera dans le cadre du Festival de football des Alpes.

Qualifié pour la Ligue des Champions

«Ce match n’intervient pas au bon moment pour le FC Sion, c’est dommage», déplore German Prats, ancien junior du club valaisan et indéfectible supporter de la formation espagnole. «Comment aborder cette rencontre après la déconvenue enregistrée face à Bâle?» Même si son équipe fétiche s’est inclinée face à l’AS Monaco samedi à Lens, il établit une hiérarchie claire avant l’opposition entre le onze sédunois et son contradicteur espagnol. «Valence évolue quand même à un niveau supérieur. Cela dit, le groupe est en pleine phase de préparation. J’ai suivi les entraînements durant la semaine. La fatigue pourrait gommer un peu l’écart entre les deux équipes.»

A lire aussi : Football: l’AS Monaco surprend le FC Valence à Lens

Ancien joueur de la première équipe du FC Sion et fan du Valencia CF, José Cuesta attribue également le maillot de favori aux Ibériques. «Valence doit faire la différence sur un tel match.» Le visiteur a terminé deux fois d’affilée au quatrième rang de la Liga derrière les intouchables de Barcelone, du Real et de l’Atletico Madrid. «Ce rang correspond au rapport de force actuel», résument les deux aficionados. Ce classement propulse une nouvelle fois les Valenciens directement en phase de groupes de la Ligue des Champions.

Une mobilisation limitée

L’affiche mobilisera-t-elle les supporters espagnols? «Non, les fans du club se déplaceront, mais Valence n’exerce pas le même pouvoir d’attraction que le Real ou le Barça. Un engagement professionnel me privera d’ailleurs du match», déplore José Cuesta. «Le Trofeo Naranja donne vraiment le coup d’envoi de la saison pour les supporters», explique German Prats. A cette occasion, Valence accueillera l’Inter au Mestalla. «Je me demande même si les gens de Valence connaissent le nom de Sion comme adversaire de leur équipe. Ils savent simplement qu’elle se prépare en Suisse.»

Si Valence n’a jamais remporté la Ligue des Champions, il a disputé deux finales de rang dans la plus prestigieuse compétition européenne de clubs. En 2000, il s’incline face au Real Madrid avant de céder aux tirs au but devant le Bayern Munich douze mois plus tard. «Le club s’appuyait sur une génération de malades avec des joueurs de grande classe comme Mendieta, Canizares, Silva ou Claudio Lopez», se souvient avec nostalgie German Prats.

A lire aussi : Le FC Sion maintient son boycott contre «Le Nouvelliste»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top