FC Sion
  28.08.2017, 18:01

FC Sion: Matheus Cunha a le même agent que Ronaldinho

chargement
Matheus Cunha,le buteur du jour pour le FC Sion, décolle entre Mohamed Elyounoussi, Luca Zuffi et Michaël Lang.

Football A 18 ans, Matheus Cunha confirme contre Bâle toutes les qualités qui ont motivé Christian Constantin à le recruter. Eric Lovey, confident et agent de Ronaldinho, l'a conduit en Valais.

Le FC Sion renoue avec une touche brésilienne. Les entrées en jeu simultanées d’Adyan et de Matheus Cunha contre Bâle dimanche, ajoutées à la titularisation de Paulo Ricardo en défense, relance une filière sud-américaine en panne de véritables espoirs depuis plusieurs années à Tourbillon. Léo Itaperuna, auteur d’un séjour prolongé de 2012 à 2017 coupé d’une expérience en Corée du Sud notamment, n’avait pas confirmé des débuts fracassants concrétisés par deux buts lors de son premier match sur une pelouse européenne face à Grasshopper. Auteur de l’égalisation sédunoise contre le champion, Matheus Ciunha, 18 ans depuis le 27 mai, offre des garanties supérieures à celles de son prédécesseur. Même s’il n’a jamais évolué au niveau professionnel dans son pays d’origine. Le bonhomme débarque des moins de 20 ans de Curitiba. «Sa facilité et sa vitesse d’exécution m’ont tout de suite tapé dans l’œil, confie Eric Lovey, conseiller et proche de Christian Constantin. J’ai voulu suivre ses performances dès que je l’ai découvert. Il a confirmé tout le bien que je pensais de lui lors de la Nike Cup aux Etats-Unis, en particulier face aux jeunes de Manchester United. Il a su s’imposer face aux Anglais qui ont déjà des gabarits d’adultes. Je n’étais pas sur place, mais ces informations ont renforcé mon envie de collaborer avec lui.»

Un apprentissage accéléré

Le Valaisan connaît par cœur le marché brésilien. Il est l’ami, le conseiller et le confident de Ronaldinho. Il officie comme représentant du secrétaire général de la FIFA dans le cadre de la Coupe du monde 2014 avec un bureau à Rio de Janeiro. «Ce pays possède une pléthore de talents, mais les clubs préfèrent rapatrier d’Europe des éléments plus âgés avec un nom que de lancer des jeunes. Pour Matheus, j’ai été voir ses parents. Nous avons défini un plan de carrière. Il est venu pour faire son apprentissage, même avec les moins de 21 ans si nécessaire. Il manque encore de coffre, il doit avoir plus de mobilité pour le jeu pratiqué en Europe.» Le Sud-Américain apprend vite. Contre les Bâlois, il ne ressemble plus au joueur désorienté des premières séances d’entraînement qui s’égarait lors de ses replacements défensifs.

Des messages avec Michaël Lang

Son intégration sur le terrain et dans son nouvel environnement pourrait s’opérer en vitesse accélérée. Le joueur partage le domicile de José Sinval, l’entraîneur assistant de la deuxième équipe sédunoise. La séparation avec sa famille était déjà intervenue au Brésil où le natif du nord vivait dans son club à l’opposé du pays. «Il sait ce qu’est un logement de joueurs. Ce parcours de vie lui donne une maturité étonnante pour son âge. Il fera son permis de conduire en Suisse, et en français.» Le bonhomme marque déjà des points. Michaël Lang, le défenseur du champion en titre, a sollicité son numéro de téléphone portable au terme de la rencontre dimanche. «Ils ont même échangé des messages durant la soirée. Lang lui a demandé de ne pas marquer contre Bâle lors du prochain match.» Les deux joueurs ont ajouté l’échange de maillots à celui de leurs coordonnées téléphoniques. La tunique du Brésilien pourrait rapidement prendre une valeur inattendue.

Un marché devenu inabordable pour le FC Sion

Le recrutement d’Adryan et de Matheus Cunha cet été permet à Christian Constantin de renouer avec une filière brésilienne qu’il avait largement privilégiée lors de son accession à la présidence du FC Sion en 1992. Tulio, Roberto Assis de Moreira, le frère aîné de Ronaldinho, Luiz Carlos et Marcio avaient débarqué à Tourbillon pour remplacer Gabriel Calderon et Mirsad Baljic. Quatre Brésiliens recrutés en pack composé d’éléments confirmés et d’espoirs à former. «Le marché brésilien pour des joueurs de cette qualité est inabordable financièrement pour le FC Sion aujourd’hui, commente Eric Lovey, observateur avisé du football auriverde. Christian avait engagé un peu plus de deux millions de francs pour les quatre. Il n’investira plus de telles sommes. Il a modifié son approche par la suite en privilégiant des jeunes joueurs de rue, ceci dit sans manquer de respect à personne, comme Abedi Pelé ou Enilton, qui n’avaient pas de formation tactique. Avec Cunha, Adryan ou Ricardo, il opte à nouveau pour des joueurs qui évoluaient dans des clubs très bien structurés.»

Lorsqu’il avait repris le  FC Sion en 2003, Christian Constantin avait opéré des paris encore plus téméraires. Deux joueurs, venus en essai lors d’un camp d’entraînement organisé à Vichères et à Liddes, avaient pris la poudre d’escampette en taxi durant la nuit sans laisser d’adresse. Leandro était arrivé en Valais dépourvu de matériel avant de disputer un match amical à Bergame face à l’Atalanta. «On est dans une autre dimension avec les joueurs actuels, sourit Eric Lovey. Ils sont sous contrat avec des fournisseurs et reçoivent leur équipement directement du Brésil.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AmbitionFootball: les infos du match FC Vaduz – FC SionFootball: les infos du match FC Vaduz – FC Sion

NotesFC Sion: les notes des joueurs lors du match contre le Servette FCFC Sion: les notes des joueurs lors du match contre le Servette FC

live
Super LeagueSuper League: le FC Sion remporte le premier derby face à ServetteSuper League: le FC Sion remporte le premier derby face à Servette

DerbyFootball: les infos du match FC Sion – Servette FCFootball: les infos du match FC Sion – Servette FC

NotesFC Sion: les notes des joueurs lors du match contre le FC ZurichFC Sion: les notes des joueurs lors du match contre le FC Zurich

Top