FC Sion
 13.07.2019, 05:30

Deux ultimes tests pour le FC Sion samedi et dimanche

chargement
Le jeune Brésilien Patrick Luan fait encore partie des candidats à une place de titulaire dans l'animation offensive valaisanne.

Préparation Le FC Sion disputera deux dernières rencontres amicales en vingt-quatre heures ce week-end: samedi à Châtel-Saint-Denis contre Neuchâtel Xamax et dimanche face à Everton au Châble.

Cent huitante minutes. C’est le temps encore à disposition de Stéphane Henchoz pour observer le comportement de ses joueurs en situation de match avant le début du championnat face à Bâle vendredi prochain. Ce samedi à 16 heures, le FC Sion est attendu à Châtel-Saint-Denis pour y affronter Neuchâtel Xamax. Dimanche à 17 heures, c’est au stade Saint-Marc au Châble que la formation valaisanne disputera sa dernière partie de préparation.

Il va falloir choisir un gardien

Si l’entraîneur fribourgeois a certainement déjà quelques certitudes quant aux hommes qui seront sur le terrain pour la première partie de la saison, il bénéficiera ce week-end du temps nécessaire pour régler les derniers détails. Et tenter de compléter son échiquier sur lequel figurent certainement encore quelques points d’interrogation. Le poste de gardien est tout particulièrement concerné, Kevin Fickentscher et Anton Mitryushkin ayant bénéficié pour l’heure d’un nombre de minutes de jeu parfaitement identique. 

Une assise défensive retrouvée

Depuis le début de la préparation, Sion a fait preuve d’une belle solidité et organisation défensives. Le nouveau patron de l’arrière-garde, Xavier Kouassi, n’y est certainement pas étranger. En trois parties amicales – Lausanne, PSV, Grenoble – et une confrontation interne contre les espoirs du club, les Sédunois n’ont ainsi subi qu’un seul but. C’est désormais dans le compartiment offensif qu’ils devront trouver des solutions en réussissant la dernière passe et le geste décisif devant le but adverse.

Réussir le geste décisif

Pour rappel, les Sédunois n’ont trouvé le chemin des filets qu’à deux reprises lors de ces quatre rencontres: une fois par Ermir Lenjani en confrontation interne face aux M21, une seconde fois par Pajtim Kasami sur pénalty contre Grenoble. Bien insuffisant évidemment pour essayer d’inquiéter le FC Bâle en ouverture de Super League le 19 juillet prochain à Tourbillon. Heureusement pour eux, il leur reste une semaine pour réussir les derniers ajustements et ainsi partir du bon pied dans la saison 2019/2020. 

A lire aussi: Football: le FC Sion ne se rassure pas encore
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top