FC Sion
 01.10.2018, 18:32

Boycott du Nouvelliste: Impressum appelle le président du FC Sion à la raison

chargement
Le boycott du FC Sion a débuté le 23 juillet.

Boycott Impressum appelle à la raison le président du FC Sion et lui demande de lever le boycott à l'encontre du Nouvelliste, un boycott qui viole la liberté d'informer.

Les Présidents de section d’Impressum constatent que le boycott du boss du FC Sion à l’encontre du Nouvelliste qui a débuté le 23 juillet dure toujours en date du 28 septembre. Ils appellent à la raison le président du club sédunois et lui demandent fermement d’arrêter ce boycott qui est totalement contraire à la liberté de presse.

Cet acte, outre qu’il viole la liberté d’informer, est un acte contraire à la législation contre la concurrence déloyale. En effet, le boycott constitue un comportement entravant la concurrence: le boycotté voit son activité commerciale restreinte ou même empêchée. Les pratiques de boycott sont illicites lorsqu’elles ne se justifient par aucun intérêt légitime et prépondérant.

Pour toutes ces raisons, les Présidents des sections d’Impressum somment la patron du FC Sion de cesser immédiatement ce boycott dommageable pour l’intérêt public. 


 

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PremièreLes médias valaisans condamnent le boycott envers «Le Nouvelliste» dans une lettre ouverteLes médias valaisans condamnent le boycott envers «Le Nouvelliste» dans une lettre ouverte

criseLe boycott injustifiable de Christian Constantin à l'encontre du «Nouvelliste». Le commentaire de Sandra JeanLe boycott injustifiable de Christian Constantin à l'encontre du «Nouvelliste». Le commentaire de Sandra Jean

Top