Euro 2020
 15.10.2019, 22:46

Football: l'UEFA ouvre des enquêtes après des saluts nazis, en Bulgarie, et militaires, des Turcs

chargement
Saluts nazis et cris de singe à Sofia, des actes que l'UEFA devra sanctionner durement.

scandales Le match Bulgarie-Angleterre comptant pour la qualification pour l'Euro 2020 a été entaché lundi soir par des chants racistes et des saluts nazis de la part de "supporters" bulgares. L'UEFA ouvre une enquête. Elle va aussi étudier les saluts militaires des joueurs turcs au Stade de France.

L'UEFA a annoncé l'ouverture d'une procédure disciplinaire visant la Bulgarie au lendemain du match face à l'Angleterre marqué par des cris de singe et des signes nazis adressés par des supporters bulgares aux joueurs anglais noirs.

L'instance européenne a également ouvert une enquête disciplinaire visant la Turquie à la suite des saluts militaires effectués par les joueurs turcs lors des matches contre l'Albanie et en France.

Angleterre aussi pointée du doigt

Une procédure a été ouverte par la commission de discipline de l'UEFA pour "comportement raciste", en raison des "chants et saluts nazis", adressés par le public bulgare lors du match qualificatif à l'Euro 2020 remporté 6-0 lundi soir à Sofia par l'Angleterre, a indiqué l'UEFA. La procédure concerne également "le jet d'objets, des perturbations pendant l'hymne national et la diffusion de ralentis sur écran géant", indique l'UEFA.

 

 

L'Angleterre est, elle, visée pour "perturbation de l'hymne national" bulgare par ses supporters et le nombre "insuffisant" des agents encadrant ses supporters.

Match interrompu

Une frange du public présent à Sofia lors de la victoire de l'Angleterre (6-0), en match de qualification à l'Euro 2020, s'en est pris verbalement aux joueurs noirs de l'équipe anglaise. A deux reprises, le match a dû être interrompu. Londres a demandé mardi à l'UEFA des "punitions fermes" et de "se débarrasser une fois pour toutes" du racisme dans les stades.

Dans un communiqué, le président de l'UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin, a prévenu que son instance ne pourrait pas mettre fin toute seule au fléau. Il a appelé "la famille du football" à "travailler avec les gouvernements et les ONG pour déclarer la guerre contre les racistes", assurant que l'instance appliquait déjà des sanctions "parmi les plus sévères". Le président de la FIFA Gianni Infantino, lui, a qualifié le racisme d'un "mal odieux qui semble empirer dans certaines parties du monde. Les coupables devraient être bannis à vie des stades." A noter que mardi aussi, le président de la Fédération bulgare a annoncé sa démission.

 

 

Salut militaires turcs

L'UEFA a également annoncé le même jour l'ouverture d'une enquête disciplinaire visant la Turquie et portant sur une potentielle "provocation politique" à la suite des saluts militaires effectués par ses joueurs contre l'Albanie et la France.

 

 

Un inspecteur a été nommé par l'UEFA pour entamer "une enquête disciplinaire" en lien avec un comportement s'apparentant à une "potentielle provocation politique", après les saluts militaires effectués par les joueurs turcs à l'occasion des matches face à l'Albanie vendredi (1-0) et la France (1-1) lundi, qualificatifs à l'Euro-2020, a précisé l'instance.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top