Enquêtes et longs formats

Pourquoi les stocks de Provins font peur à la viticulture valaisanne

chargement

Marché du vin A Agrovina à Martigny, Provins était au cœur de bien des discussions. La situation financière délicate de la coopérative fait craindre l’irruption de son stock sur le marché et l’effondrement des prix.

 24.01.2020, 05:30
Lecture: 5min
Premium
Provins comptait 6.9 millions de litres de stocks au 31 août 2019.

Au détour des allées et sur les stands d’Agrovina à Martigny, la situation délicate de Provins était sur toutes les lèvres et dans tous les esprits. Loin de réjouir les concurrents, les difficultés financières de la plus grande cave de Suisse inquiètent les professionnels valaisans de la branche vitivinicole. La coopérative peut-elle se sortir de cette mauvaise passe? La...

À lire aussi...

Restrictions sanitairesCoronavirus: comment des restaurants valaisans ouvrent discrètement leurs portes en dépit des interditsCoronavirus: comment des restaurants valaisans ouvrent discrètement leurs portes en dépit des interdits

Covid, un an aprèsCoronavirus: comment le Valais a géré la pandémieCoronavirus: comment le Valais a géré la pandémie

COVID UN AN APRÈS (5/6)Fully, Saxon et les cas de coronavirus de l’étéFully, Saxon et les cas de coronavirus de l’été

Covid, un an après (4/6)Coronavirus à Zermatt, des foyers d’infection persistantsCoronavirus à Zermatt, des foyers d’infection persistants

Covid, un an après (3/6)Verbier, immunisée après la première vague de coronavirus?Verbier, immunisée après la première vague de coronavirus?

Top