Elections fédérales 2019 vues du Valais
 04.11.2019, 17:30

La coprésidente de Solidarité Femmes Valais démissionne

chargement
Sarah Constantin démissionne de la coprésidence de Solidarité Femmes Valais.

Egalité La députée socialiste d’Anniviers Sarah Constantin se sent «en porte-à-faux» avec l’association dont le but est d’encourager les femmes, de toutes tendances, dans leur engagement politique.

La coprésidente de Solidarité Femmes Sarah Constantin quitte sa fonction. La députée socialiste anniviarde l’a annoncé dans un communiqué de presse diffusé lundi, au lendemain du deuxième tour de l’élection au Conseil des Etats.

«Mes convictions étant parfois en porte-à-faux avec la vision de l’association, je ne me sens plus légitime aujourd’hui de représenter sincèrement ses intérêts», note Sarah Constantin, après avoir précisé que Solidarité Femmes Valais a pour but «d’encourager les femmes du Valais, quelles que soient leur appartenance politique ou leurs convictions personnelles».

Cette décision «a mûri durant l’entre-deux-tours» précise l’enseignante anniviarde.

Solidarité Femmes annonce l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire «prochainement».

Polémique sur Facebook

Sarah Constantin n’y fait pas référence dans son communiqué, mais celui-ci tombe après une série de vifs échanges que Sarah Constantin a eus sur les réseaux sociaux.

Durant la campagne, Solidarité Femmes a diffusé un communiqué appelant à voter pour les deux candidates en lice. Sur son profil Facebook, Sarah Constantin avait par contre appelé à voter pour le ticket de gauche composé de Mathias Reynard et de Brigitte Wolf.

Puis, le jour de l’élection, en réaction aux paroles de Marianne Maret sur Canal9 dans laquelle la nouvelle sénatrice PDC a raconté avoir fait le ménage dans sa maison le matin, Sarah Constantin a diffusé un post sur Facebook qui a beaucoup fait réagir, dans lequel elle dit: «Comme toute femme au foyer qui s’embête, je me masturbe.»

Le PDC du Valais romand a réagi lundi à travers un communiqué de presse déclarant que les propos de Sarah Constantin tenus «sont indignes de ses fonctions» et constituent «une insulte aux électrices et électeurs».

La socialiste s’est excusée le lundi matin, déclarant sur Facebook toujours: «Je n’avais aucune intention de blesser et que je m’en excuse si tel a été le cas.»

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Elections fédéralesDeuxième tour aux Etats: le cœur des femmes balanceDeuxième tour aux Etats: le cœur des femmes balance

FédéralesFédérales 2019: les coprésidentes de Solidarité Femmes dévoilent leur SmartvoteFédérales 2019: les coprésidentes de Solidarité Femmes dévoilent leur Smartvote

Top