Elections fédérales 2019 vues du Valais
 21.10.2019, 18:21

Elections fédérales: ça vous a (peut-être) échappé

chargement
Elections fédérales: ça vous a (peut-être) échappé

Fédérales 2019 Le coût de la campagne la plus chère, les meilleurs jeunes, le poids des petits partis, les deux Valaisans dont on n’avait pas parlé… Vous saurez tout.

31 francs la voix pour Zacharias

Ronald Zacharias est le candidat qui a le plus dépensé pour sa campagne au National: 240 000 francs au moins. Cet investissement n’a pas empêché le néo-Bagnard de se retrouver dernier de la liste UDC avec 7684 voix. Il a appris son résultat en Nouvelle-Zélande, où il se trouvait en déplacement dimanche.

Chaque suffrage lui a donc coûté 31,20 francs. Le Vert Christophe Clivaz en est à 5 centimes par voix… et il a été élu, lui.

Les meilleurs jeunes sont PDC

Il y a toujours une compétition entre les listes jeunes au Conseil national. Cette fois, ce sont les listes des JDC, les jeunes PDC, qui ont emporté, haut la main, ce match dans le match. Leurs trois listes du Valais romand ont obtenu ensemble 24 963 suffrages, loin devant les 12 215 des jeunes UDC, les 12 135 des jeunes PLR, les 11 997 des jeunes socialistes et les 10 454 des jeunes Verts. 

Sur le plan personnel, c’est Yannick Ruppen (JDC) qui réalise le meilleur score sur les listes jeunes avec 2815 voix. Dans le Valais romand, celui qui a obtenu le moins de voix est Yann Vetter (jeune PS) avec 308 voix. Un jeune UDC du Haut a fait moins bien que lui sur l’ensemble du canton pour deux voix.

Le score des petits partis

Les petits partis se sont retrouvés noyés lors de cette élection. Le Centre gauche PCS parce qu’il était apparenté aux autres formations de gauche et les Vert’libéraux apparentés eux au PLR. Ces deux formations n’en restent pas moins des partis indépendants.

Les Vert’lib, nouveaux venus sur la scène politique valaisanne, ont obtenu 0,8% des suffrages. Le Centre Gauche PCS, avec ses deux listes, dépasse juste la barre de 1%. Le RCV, qui partait sans alliance dans la course pour sa première participation, en est à 1,5%.

Deux Valaisans de plus à Berne

Deux Valaisans ont été élus au Conseil national dans d’autres cantons. La Verte vaudoise Léonore Porchet se présente comme «à moitié valaisanne»; à 30 ans, elle accède à la Chambre du peuple. Le député socialiste Christian Dandrès (38 ans), originaire du Valais, a été élu à Genève.

La participation en baisse partout

Le Haut-Valais reste le champion de la participation avec 61,1%, contre 56,1% dans le centre et 48,9% dans le bas. Le taux est en baisse dans chaque région. En 2015, le taux de participation s’était élevé à 67,5% dans le haut, à 61,4% dans le centre et à 54,2% dans le bas.

Le Valais n’est pas le seul à être sans femme

Le Valais n’enverra aucune femme au Conseil national. Il n’est pas le seul dans ce cas. En Suisse romande, le Jura et Neuchâtel sont aussi dans cette configuration. Les deux Appenzell, Glaris, Nidwald et Uri aussi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
PolitiqueFédérales 2019 vues du Valais: les Verts décrochent leur 1er siège au Conseil nationalFédérales 2019 vues du Valais: les Verts décrochent leur 1er siège au Conseil national

Elections fédéralesConseil des Etats: le socialiste Mathias Reynard talonne le duo PDCConseil des Etats: le socialiste Mathias Reynard talonne le duo PDC

Top