Monthey: le PLR vise un 3e siège

chargement

Politique Les libéraux-radicaux de Monthey-Choëx présentent une liste ouverte à six candidats pour les élections de cet automne, avec notamment l’ancien conseiller communal Fabien Girard.

 19.06.2020, 10:27
Le PLR veut reconquérir son 3e siège perdu en 2016.

«Une liste à six et 37 ans de moyenne d’âge.» C’est ainsi que se présentent les candidats du PLR Monthey-Choëx pour les élections communales. Six candidats, dont deux femmes, visent une place à l’exécutif le 18 octobre prochain. Objectif principal: reconquérir le 3e siège perdu en 2016.

Actuellement, le PLR compte deux élus à la municipalité. Le vice-président, Eric Borgeaud a décidé de passer la main après deux législatures. Le conseiller communal Fabrice Thétaz, quant à lui, se représente. A ses côtés figurent également la présidente du Conseil général, Laude-Camille Chanton et les conseillers généraux Antoine Bellwald et Arnaud Dubois. 

A lire aussi : Fusion Monthey-Collombey-Muraz: sondage positif

Député au Grand Conseil et candidat malheureux aux élections de 2016, l’ancien municipal Fabien Girard tentera un retour à l’exécutif. Enfin, la professeure de langue Andrea Duchoud vient compléter cette liste libérale-radicale.

Le parti présente également Dominique Seingre Passaquay au poste de juge de commune.


À lire aussi...

Martigny: il y aura quatre élus POP au Conseil généralMartigny: il y aura quatre élus POP au Conseil général

ElectionsConseil général de Fully: le retour de Jérôme DesmeulesConseil général de Fully: le retour de Jérôme Desmeules

PolitiqueMartigny: création des dicastères de la cohésion sociale et de la digitalisationMartigny: création des dicastères de la cohésion sociale et de la digitalisation

Politique communaleRiddes: Christel Duc, l’employée communale devenue présidenteRiddes: Christel Duc, l’employée communale devenue présidente

RebondissementFinhaut: Pascal May pourrait revenir à l'exécutif suite à la démission de Nicolas VouillozFinhaut: Pascal May pourrait revenir à l'exécutif suite à la démission de Nicolas Vouilloz

Top