Elections communales 2020
 19.02.2020, 19:05

Evionnaz et Collonges: 75% des sièges à repourvoir

Premium
chargement
A Collonges (au premier plan), quatre conseillers sur cinq ne se représentent pas. De l'autre côté du Rhône, ils seront cinq sur sept à quitter le Conseil communal d'Evionnaz.

CANDIDATS RECHERCHÉS Entre Martigny et Saint-Maurice, deux communes illustrent bien la nécessité de trouver des candidats pour les communales de cet automne. Sur douze sièges à Evionnaz et à Collonges, neuf seront à repourvoir, y compris ceux des deux présidents.

A Evionnaz, ils seront cinq sur sept à laisser leur siège, soit les trois élus démocrates-chrétiens et les deux socialistes: seuls les deux PLR rempilent. Pourquoi un tel nombre de défections? Des impératifs privés et professionnels sont en cause. «C’est la vie, tout simplement. Par exemple, deux conseillères sont enceintes», commente le conseiller Damien Rappaz qui se représente.

A Collonges, quatre des cinq conseillers se retirent, Robert Mottiez ayant confirmé...

À lire aussi...

L’APRÈS-FUSIONVers un chamboulement politique à CollongesVers un chamboulement politique à Collonges

C’est non!Collonges refuse de fusionner avec Saint-MauriceCollonges refuse de fusionner avec Saint-Maurice

ÉLECTIONS COMMUNALESEvionnaz: le président, la vice-présidente et trois conseillers ne se représentent pasEvionnaz: le président, la vice-présidente et trois conseillers ne se représentent pas

Top