30.06.2020, 18:00

Crans-Montana: le PDC pourrait être absent de la présidentielle cet automne

chargement
Le PDC de Crans-Montana pourrait ne porter aucun candidat à la présidence de la commune cet automne.

Politique communale Le PDC de Crans-Montana pourrait ne porter aucun candidat à la présidence de la commune cet automne. Actuel chef de l’exécutif, le PLR Nicolas Féraud pourrait dès lors avoir une voie royale devant lui pour reconquérir son siège.

C’est une annonce qui ne passe pas inaperçue. Dans une interview diffusée lundi soir sur Canal9, Céline Duc Clivaz, la présidente du PDC de Crans-Montana, a indiqué que son parti ne présentera «pas forcément» de candidat à la présidence de la commune cet automne. 

Contactée ce mardi, elle nous confirme ces propos. «Rien n’est encore définitif, mais il est vrai que pour l’instant notre objectif n’est pas de briguer la présidence de Crans-Montana.» 

A lire aussi : District de Sierre: les cinq points chauds des élections communales 2020

Consolider les liens au sein du PDC

Sur le Haut-Plateau, bon nombre d’observateurs avaient pourtant imaginé la candidature du conseiller communal démocrate-chrétien Laurent Bagnoud dans la course à la présidence. Le principal intéressé se rallie au message de sa présidente de parti: «Notre ambition, au sortir de ces quatre premières années d’existence, est de contribuer à la mise en place d’un Conseil communal performant, et de consolider les liens au sein du PDC. Au vu des défis importants à relever en particulier suite au covid-19, l’heure est à la cohésion et à l’unité.»

A lire aussi : Crans-Montana: pour 84 petites voix, la population refuse l’instauration d’un Conseil général

Après la campagne pour l’instauration d’un Conseil général, le PDC de Crans-Montana annonce aujourd’hui concentrer toutes ses forces sur la mise sur pied d’une liste «représentative de toutes les régions de la commune» en vue des élections au Conseil communal. Avec la réduction de 11 à 7 du nombre de sièges à l’exécutif, acceptée dimanche par plus de 90% des votants, les places seront chères. «La liste de nos candidats, mais aussi nos objectifs en termes de représentativité au sein de l’exécutif, seront présentés dans le courant du mois d’août», annonce Céline Duc Clivaz. 

A lire aussi : Crans-Montana: vers un Conseil communal à sept?

Possible voie royale pour Nicolas Féraud

Elu, en 2016, premier président de l’histoire de la commune de Crans-Montana, le PLR Nicolas Féraud a déjà confirmé qu’il serait candidat à sa succession cet automne. Au vu des récentes annonces du PDC, le libéral-radical pourrait bien avoir devant lui une voie royale pour reconquérir son siège. 


À lire aussi...

CommunalesMonthey: Aferdita Bogiqi, celle qui porte les drapeaux des femmes et des étrangersMonthey: Aferdita Bogiqi, celle qui porte les drapeaux des femmes et des étrangers

Communales 2020Vétroz: mieux élu, il laisse sa place au Conseil à son neveuVétroz: mieux élu, il laisse sa place au Conseil à son neveu

Elections communalesA Nendaz, l’hégémonie PDC est contestée. Le PLR attaque la vice-présidenceA Nendaz, l’hégémonie PDC est contestée. Le PLR attaque la vice-présidence

ChroniqueDe Val de Bagnes à Brigue. La chronique politique de Vincent FragnièreDe Val de Bagnes à Brigue. La chronique politique de Vincent Fragnière

AnalyseCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communalesCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communales

Top