Elections communales 2020
  22.06.2020, 14:12

Communales 2020: toutes les candidates et tous les candidats aux élections de cet automne

chargement
Les Valaisannes et les Valaisans sont appelés aux urnes cet automne pour élire leurs représentants communaux (illustration).

En continu Le 18 octobre aura lieu le premier tour des élections communales valaisannes. Le 15 novembre, ce sera au tour des conseils généraux, des juges et des présidences. Si les villes et les grandes communes du canton font l’objet d’un traitement particulier, nous publions ici toutes les listes des candidates et des candidats des autres municipalités, classés par ordre alphabétique.

Anniviers

Le PDC présente cinq candidats dont quatre sortants

Le PDC anniviard – qui occupe actuellement quatre des sept sièges de l’exécutif communal – présentera une liste à cinq pour les élections communales d’octobre prochain. Cette dernière se compose de tous les sortants, à savoir le président David Melly et les conseiller.e.s Vincent Theytaz, Danièle Zufferey et David Zufferey.

Originaire de Grimentz, le conseiller en assurances Fabrice Ganioz, 53 ans, vient compléter la liste. Le PDC propose également, au poste de vice-juge, la juriste Coralie Salamin (29 ans, Saint-Luc). Le communiqué précise encore que trois rencontres avec les candidats seront organisées à Grimentz, Vissoie et St-Luc et retransmises en live sur la chaîne Youtube du parti.

De nouveaux visages sur la liste PLR

Le PLR d’Anniviers a dévoilé sur sa page Facebook ses candidats à la course au conseil communal. La section propose un ticket avec trois nouveaux venus, à savoir Sonia Martin (49 ans, directrice d’une entreprise active dans le domaine du paysagisme et professeure de ski indépendante), Vincent Massy (43 ans, directeur d’une entreprise de menuiserie & concepteur d’Escape Rooms) et Valentin Jacquaz (30 ans, fondateur et directeur d’une entreprise active dans le domaine de l’événementiel). 

Le PLR d’Anniviers convoite également le poste de juge de commune, en présentant la candidature de Nicole Langenegger Roux, 51 ans, psychologue et directrice de la Haute Ecole de Travail Social (HES-SO VS).


Chalais

La liste Vision Commune s’étoffe

La liste Vision commune compte, à ce jour, trois candidats pour le conseil communal et un au poste de juge. Sylvie Masserey Anselin et Kilian Siggen rejoignent ainsi Patrick Rudaz, vice-président sortant, qui se porte également candidat tandis que Stéphane Rudaz, juge de commune, se remet à disposition du mouvement.

«Nous restons convaincus que, sur le plan communal, une liste réunissant des forces qui collaborent à la défense de l’intérêt public, indépendamment des appartenances politiques, fait sens plus que jamais et respecte la volonté de nombreux citoyens», annonce la formation dans un communiqué.

A lire aussi: Le rapprochement PS-PLR redistribue les cartes

 

Une liste à trois pour le PDC

Le PDC de Chalais a désigné, lors de son assemblée du 23 juin, ses candidats au conseil communal. La section démocrate-chrétienne présente une liste à trois, composée des sortants Martine Perruchoud Hofstaedter et Jérôme Pellissier, ainsi que d’un nouveau venu en la personne de Fabrice Theytaz. En vue de l’élection au poste de vice-juge, le PDC de Chalais présente la candidature de Pascal Veillon, qui fut conseiller communal pour la législature 2012-2016. 


Crans-Montana

Le PDC mise sur une liste à trois candidats

 

Fort de quatre élus dans l’ancienne configuration du conseil communal de Crans-Montana, le PDC local a décidé de présenter une liste à…trois candidats en vue des prochaines échéances électorales d’octobre. «Avec le passage de 11 à 7 conseillers, il y a passablement d’inconnues, c’est pourquoi nous n’avons pas fixé d’objectif chiffré », explique la présidente Céline Duc Clivaz.

L’assemblée générale du PDC de Crans-Montana a en tout cas plébiscité Marielle Clivaz, Daniel Moix et Laurent Bagnoud dans la course un siège au Conseil communal. Habitant à Bluche, Marielle Clivaz gère deux commerces sur le Haut-Plateau. Daniel Moix habite Mollens. Economiste de formation, il jouit d’une forte expérience politique acquise dans ses anciennes fonctions de conseiller communal de Mollens et de vice-président de la commune de Saint-Martin. Le conseiller sortant Laurent Bagnoud habite Ollon et se met à disposition pour un nouveau mandat. Il est titulaire d’un master de la faculté d’économie de l’université de Zurich et actuellement en charge de la digitalisation auprès de la HES-SO. Il a été conseiller général à Sierre et député suppléant.

 


 

 

 

Grône

Le PDC veut garder la présidence

Président de Grône depuis 8 ans, Marcel Bayard ne briguera pas un nouveau mandat. Karine Crettaz et Antoine Fournier se remettent à disposition du parti. Ils sont rejoints par Pascal Théodoloz, 48 ans, bourgeois de Grône. En ce qui concerne le judiciaire, Stéphanie Veillon, juge de commune, se représentera pour le même poste.

Côté députation, Marcel Bayard, député en fonction et président sortant, s’est annoncé prêt à poursuivre son engagement au Grand conseil pour une nouvelle législature.

 

Deux candidats PLR en lice

Le PLR de Grône présentera deux candidats au conseil communal cet automne. Sa liste se compose d’Eric Morand, vice-président sortant, et de Didier Pannatier, responsable commercial auprès de la compagnie de transports SMC.

Ces deux candidatures «ont été plébiscitées par l’assemblée générale qui s’est tenue le 15 juillet», communique la section libérale-radicale, qui présente également Delphine Henzen, vice-juge sortante, à sa propre succession. 

L’UDC veut faire son entrée au Conseil communal

L’UDC Grône a dévoilé sur sa page Facebook sa stratégie pour les élections communales, lors desquelles le parti «ambitionne d’obtenir son premier siège» à l’exécutif.

Il présente pour cela deux candidatures: Caroline Beuchat-Allegro, candidate au poste de vice-juge en 2016, et Pascal Torrent, président de l’UDC Grône et député au Grand Conseil de 2013 à 2017.

«L’UDC Grône salue ces deux candidatures de valeur bien connues au village et est persuadée qu’elles trouveront un écho favorable au sein de la population», conclut le communiqué. 


Isérables

Une candidate socialiste

Une candidate socialiste tentera de décrocher un siège au sein de l’exécutif d’Isérables. A 29 ans, Roxane Jacquemettaz, mère de 3 enfants, n’est autre que la petite fille de Gilbert Gillioz, dernier élu PS au conseil communal bédjui.


Martigny-Combe

Le PDC mise sur ses trois élues sortantes

Le Parti démocrate-chrétien de Martigny-Combe fait confiance à l’équipe en place et à ses trois élues à l’exécutif. Le parti présidé par James Derivaz a en effet désigné la présidente Florence Carron Darbellay ainsi que les conseillères Florence Voutaz et Laura Sarrasin candidates à leur propre succession au Conseil communal pour les élections d’octobre prochain.

Le juge de commune actuel Benoît Rouiller ayant décidé de ne pas briguer de nouveau mandat au terme de cinq exercices, le PDC comberain a d’autre part désigné Mireille Lattion, comme candidate au pouvoir judiciaire. Nouvelle citoyenne de la Commune de Martigny-Combe, Mireille Lattion est en poste au Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) comme collaboratrice scientifique.


Massongex

Le PLR Massongex-Daviaz lance trois candidats pour les élections communales du 18 octobre prochain.Le conseiller municipal sortant Tristan Jordan se présente pour une nouvelle législature. L’agriculteur de 32 ans sera accompagné de Morgane Dénervaud, 24 ans, enseignante, et de Vincent Ruchet, 36 ans, directeur de restauration.


Mont-Noble

Une liste verte pour la première fois

Les Verts entendent faire leur entrée à l’exécutif de la commune de Mont-Noble en présentant la candidature de Corinne Gard. Engagée dans le tissu associatif local, elle est membre de la commission communale «énergie, environnement, durabilité» ainsi que présidente de l’association «Le Local» et vice-présidente de la commission fédérale des AOP-IGP. 


Nendaz

Le PLR présente ses trois sortants


Le PLR de Nendaz mise sur la continuité. Les trois sortants, Jean-Charles Bornet, Patricia Conti Delaloye et Nicolas Stauffer, entré en cours de législature, se représentent pour un nouveau mandat au sein d’un Conseil qui passera de 11 à 9 conseillers au 1er janvier 2021.  

Deux nouveaux visages pour le parti socialiste

Deux nouveaux visages pour le parti socialiste de Nendaz. Sarah Constantin, députée et enseignante, et Fabrice Fournier, enseignant, sont les deux représentants d’une liste qui entend maintenir la représentation de la gauche au sein du Conseil communal. Pour l’heure à Nendaz, la répartition est de six PDC, trois PLR et deux PS, mais le nombre de sièges diminue, passant de onze, à neuf.  


Noble-Contrée

Le PLR présente 5 sortants pour une première

Les trois présidents PLR des communes qui s’apprêtent à fusionner se représentent à l’exécutif de Noble-Contrée. Grégoire Clavien (Venthône), Stéphane Ganzer (Veyras) et Jean-Claude Vocat (Miège) seront accompagnés par deux conseillers communaux, Nadine Pfenninger-Bridy, de Veyras et Raphaël Clavien, de Miège. Vice-juge sortante, Natacha Albrecht, se représente pour cette fonction.   

 

La gauche veut garder sa place

Le Parti socialiste de Noble-Contrée veut conserver une représentation au sein de la nouvelle commune. Il compte sur Justin Métrailler, un enseignant de 31 ans, pour porter les couleurs «PS et gauche citoyenne» lors des prochaines communales. 


Riddes

Le PLR prépare la succession du président Gaillard


Les PLR de Riddes perdent leur locomotive. Le président Jean-Michel Gaillard, après 20 ans à l’exécutif communal (4 ans de vice-présidence et 16 ans de présidence) a annoncé son retrait. Deux sortants, Daniela Gillioz (à droite) et Eric Morand (au centre) se représentent pour, respectivement un troisième et un deuxième mandat à l’exécutif. Ils sont accompagnés par Christel Duc, adjointe du secrétaire communal depuis plus de 8 ans.

 

Du changement au PDC

Après 20 ans de service au sein de l’exécutif riddan, Jean-Marie Crettenand a décidé de tirer sa révérence.
Pour le remplacer et afin de conserver son siège, le PDC de Riddes propose la candidature de Frédéric Métroz (photo), 43 ans, marié et père de deux enfants, enseignant au Cycle d’orientation de Leytron.


Saillon

Le PDC mise sur la continuité

A Saillon, le PDC, qui détient actuellement trois sièges sur cinq, mise sur la continuité. Les trois élus sortants, le président Charles-Henri Thurre (à g.), le vice-président Moïse Tramaux (au centre) et le conseiller Christian Lalain briguent ainsi un nouveau mandat. A noter que le président et le vice-président se représentent pour les mêmes fonctions pour la prochaine législature.

Continuité également au niveau de la justice communale puisque tant la juge sortante Geneviève Cheseaux que la vice-juge sortante Valérie Luisier briguent un nouveau mandat.

 


Salvan

Trois sortants PDC quittent le navire

Le PDC de Salvan perd ses trois conseillers communaux sortant d’un coup. Véronique Revaz, Jean-Frédéric Gay-Balmaz et David Jacquier (vice-président) ont décidé de ne pas se représenter. Ce sont Yvan Crittin (41 ans) et Jean-Luc Rahir (56 ans) qui représenteront le parti cet automne. D’autres candidats sont actuellement recherchés.

Au judiciaire, l’assemblée a validé la candidature de Romy Dini-Fleutry (41 ans), actuelle vice-juge, pour briguer le poste de juge.

 

Les Verts: deux candidats pour une première

Les Verts veulent marquer l’histoire et faire leur entrée au conseil communal de Salvan actuellement composé de 3 élus PLR, 3 PDC et un socialiste. A cet effet, le parti écologiste présente deux candidats en vue des élections communales du 18 octobre.

Et ils misent sur Dorothée Bender. Enseignante primaire de formation et domiciliée sur la commune de Salvan depuis 16 ans, la candidate donne actuellement des cours de français à des adultes. Elle fera la paire sur la liste verte avec Roland Eberle. Arrivé sur la commune il y a 36 ans, l’hôtelier gère l’hôtel La Balance aux Granges, un établissement d’avant-garde au niveau écologique complété par une restauration biologique et végétarienne.


Saxon

Quatre candidats pour le MSI-CLI

Détenant actuellement quatre sièges sur sept, le MSI-CLI (Mouvement social-indépendant – Centre libéral-indépendant) présente une liste fermée de quatre candidats pour les élections communales de cet automne.

Les deux élus sortants, le président de la commune Christian Roth (au centre) et le conseiller Sébastien Rhoner (à g.), seront accompagnés par deux nouveaux candidats, Anne Perrier et Gaël Mermoud.

Le MSI-CLI présente également les candidatures de Mirdijan Jahija au poste de juge de commune et de Roxane Gabbud Bruchez (é dr.) à celui de vice-juge.

 

L’élu PDC sortant repart pour un tour

Détenant actuellement un siège sur sept, le PDC de Saxon présente une liste fermée et compte sur son municipal sortant Gérard Birrer pour maintenir sa position. Gérard Birrer brigue ainsi un 3e mandat de conseiller communal.

Le PDC de Saxon présente également la candidature de Janique Rosset au poste de vice-juge de commune.


St-Léonard

Une liste ouverte pour le PLR

Le PLR de St-Léonard présente une liste ouverte à deux candidats pour le Conseil communal: le vice-président Nicolas Pralong (à gauche) est accompagné par Alain Anthamatten (à droite), économiste.

Le PLR vise également le poste de juge de commune avec la candidature de la vice-juge sortante Marie-Cécile Rossetti.

 

Le PDC se lance à trois

Après 20 ans passés à l’exécutif, dont 16 à la présidence, Claude-Alain Bétrisey ne briguera pas de nouveau mandat. 

Les conseillers sortants Fabien Schwery et Stephen Tissières se présentent pour une nouvelle période. Philippe Bitz, 35 ans, chef de dépôt dans une grande entreprise locale, complète la liste.

Marie Charvet, 35 ans, greffière-juriste de métier, est quant à elle candidate au poste de juge de commune.  

 

Les indépendants veulent garder leur siège

Le parti des indépendants de St-Léonard entend garder le siège qu’il occupe à la table de l’exécutif. La section présente François Wanner, conseiller communal sortant, comme unique candidat de sa liste. Le Léonardin de 55 ans, père de trois enfants et conseiller technique au sein de la succursale valaisanne de Plastiline SA, siège au conseil communal depuis 2012. Il briguera donc un troisième mandat consécutif cet automne.

 


Sierre

Les verts visent une place à la Municipalité

 

Les Verts de Sierre espèrent faire leur entrée au sein de l'exécutif communal, actuellement composé de quatre élus du PDC, de trois PLR et de deux représentants AdG/PS. Pour ce faire, ils vont se lancer pour léa première fois en indépendant et présenter une liste « paritaire » de quatre candidats.

Les verts sierrois misent ainsi sur Jérémy Savioz (30 ans, géographe et député), Daria Moulin (39 ans, physiothérapeute), Maryse Bétrisey Zufferey (53 ans, musicothérapeute) ainsi que Stéphane Andereggen (65 ans, historien et enseignant retraité). 

Troistorrents-Morgins

Le PDC présente une liste ouverte à six candidats

Le PDC Troistorrents-Morgins ambitionne de conserver ses cinq sièges au conseil communal ainsi que la présidence pour les élections d’octobre.

Le parti présente ainsi une liste de six candidats, dont trois sortants. Corinne Cipolla-Mariaux, actuelle vice-présidente, ainsi qu’Oscar Dubosson et Olivier Richard, conseillers communaux sortants, seront accompagnés de Violaine Grau, Sarah Wassmer-Joris et Vincent Métrailler.

Le PDC Troistorrents-Morgins envisage également de présenter Corinne Cipolla-Mariaux à la présidence à la place de Fabrice Donnet-Monay qui a choisi de ne pas briguer de nouveau mandat, après douze ans passés au conseil communal, dont huit en tant que président.

Enfin le parti représente Dominique Rouiller au poste de juge, fonction qu’il occupe déjà depuis quatre ans.


Vérossaz

Le PDC part à trois avec Muriel Favre

Le PDC de Vérossaz présentera trois candidats au Conseil Municipal. Trois, comme le nombre de sièges que le parti occupe actuellement.

La présidente Muriel Favre est pourtant la seule à briguer un nouveau mandat. Jean-Daniel Voeffray et Léonard Barman ont en effet décidé de quitter l’Exécutif. Candidate à une troisième législature, la sortante sera entourée sur sa liste de Coline Jacquemoud et de Florian Monnay.

Actuels juge et vice-juge de commune, François Bianchi-Pastori et Christian Donnet se tiennent quant à eux à disposition du parti pour un second mandat.


Vétroz

Le PLR vise un deuxième siège

Le PLR de Vétroz-Magnot a déposé une liste à cinq candidats pour l’exécutif. L’objectif est clairement affiché: la reconquête d’un deuxième siège. Deux femmes et trois hommes composent ce ticket. On y trouve le conseiller sortant, Fabien Papilloud, accompagné par Christine Cavalera, ainsi que par trois membres sortants du législatif, à savoir Daniel Roh, Pierre Mange et Monique Roh-Roduit.

Les libéraux-radicaux ont confirmé la candidature à sa propre succession de Patricia Imhof, actuelle juge de commune.

Au Conseil général, le PLR propose une liste de 14 candidats dont 6 sortants.

Le PDC présente une liste pleine

Le PDC de Vétroz-Magnot a choisi de présenter une liste pleine composée de cinq candidats au conseil communal. Lydia Moix, Fabrice Germanier et Stéphane Papilloud, tous trois sortants, sollicitent un nouveau mandat. Ils seront accompagnés par Chantal Roh, déjà conseillère générale. Pietro Falco se présente en tant que nouveau candidat. A 45 ans, il est chef d’entreprise dans le multimédia. 

La vice-juge Justyne Schwery brigue un nouveau mandat. 

Les candidats au conseil général seront annoncés à la fin de l’été, aussi en liste pleine. 


Vouvry

Le PLR présente cinq candidats

Le PLR Vouvry présentera cinq candidats au Conseil municipal cet automne. Cédric Vuadens est le seul sortant à briguer un nouveau mandat. Chris Cornut et Yves Lachat quittent en effet l’Exécutif après quatre et seize ans de législature.

Sur une liste comptant trois hommes et deux femmes, l’employé d’Etat sera entouré sur sa liste de la médecin-pédiatre Sandra Aeby-Roch et de Tania Zito, responsable d’une administration communale. La liste sera complétée par Gilbert Bapst, directeur romand d’un cabinet de conseil en ressources humaines, et Jean-Pierre Striffeler, responsable de production.

La juge de commune rejoint Vouvy en mouvement

Vouvry en Mouvement présentera une candidate au poste de juge de commune. Le comité directeur a validé le nom de Catherine Parvex, qui occupe actuellement ce poste. Il doit encore être accepté lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Elue il y a quatre ans sous la bannière du PLR, après deux législatures en tant que vice-juge, la Tzino rejoint donc la formation du président Reynold Rinaldi.

«L’approche de nouvelle législature représentait l’occasion de me rapprocher d’un groupement plus proche de mes valeurs», commente Catherine Parvex. «C’est un choix d’affinités.»

 

Statu quo pour le PDC

Le PDC de Miex-Vouvry reconduit ses candidats, tant à la Municipalité, avec la vice-présidente Maryke Bonjean et André-Noël Tamborini, qu’au poste de vice-juge, avec le titulaire actuel du poste Joël Tornay


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Communes sous la loupeSion-Hérens-Conthey: les cinq points chauds des élections communales 2020Sion-Hérens-Conthey: les cinq points chauds des élections communales 2020

Communes sous la loupeMartigny-Entremont: les cinq points chauds des communales 2020Martigny-Entremont: les cinq points chauds des communales 2020

Communes sous la loupeDistrict de Sierre: les cinq points chauds des élections communales 2020District de Sierre: les cinq points chauds des élections communales 2020

Communes sous la loupeSt-Maurice - Monthey: les cinq points chauds des élections communales 2020St-Maurice - Monthey: les cinq points chauds des élections communales 2020

Top