20.09.2020, 09:44
Lecture: 4min

Communales 2020: oui, d’accord. Mais au bistrot, à Vétroz, ils disent quoi, les gens?

Premium
chargement
Communales 2020: oui, d’accord. Mais au bistrot, à Vétroz, ils disent quoi, les gens?

La politique, ce n’est pas que du sérieux Pour s’intéresser aux élections communales à venir, «Le Nouvelliste» s’invite à l’improviste dans un bistrot de village. Et votre quotidien vous offre gracieusement l’apéro. Mais en revanche, on cause un peu politique. Deuxième escale à Vétroz.

A Vétroz, le problème, ce sont les gens. Enfin, les nouveaux. «Ceux qui sont venus s’installer ces dernières années». Pourquoi? «Ils ont tendance à voter faux», nous disent les PDC. Si on traduit le dialecte démocrate-chrétien, on comprend «soutenir Olivier Cottagnoud», président élu sous la bannière Alternative Vétrozaine. Mais visiblement, l’appellation citoyenne est un leurre. «C’est un socialiste», disent nos interlocuteurs. «Très à gauche», ajoute un sympathisant UDC. Le tout, dans une commune de droite (3 PDC, 1 PLR et 1 «marxiste»).

Santé,...

À lire aussi...

La politique, ce n’est pas que du sérieuxCommunales 2020: oui, d’accord. Mais au bistrot, à Grimisuat, ils disent quoi, les gens?Communales 2020: oui, d’accord. Mais au bistrot, à Grimisuat, ils disent quoi, les gens?

En continuCommunales 2020: toutes les candidates et tous les candidats aux élections de cet automneCommunales 2020: toutes les candidates et tous les candidats aux élections de cet automne

Top