Elections communales 2020
 28.07.2020, 12:00

Collonges: après le départ annoncé de 4 élus sur 5 une liste citoyenne veut prendre le relais

chargement
La liste se compose de Michel Tacchini, René Jacquier, Doris Mottiez, Ludovic Aigroz et Tobias Schneider.

Elections communales 2020 Après l’échec de la fusion avec Saint-Maurice, 4 des 5 conseillers communaux de Collonges avaient annoncé qu’ils ne se représenteraient pas aux élections de cet automne. Or, des citoyens sont parvenus à préparer une liste avec cinq noms.

Ils l’ont fait! Des citoyens sont parvenus à réunir une liste de cinq candidats pour le Conseil communal de Collonges. Ce qui n’était pas gagné d’avance, quand on sait que quatre des cinq sièges seront à repourvoir cet automne. Nommée «Ensemble pour Collonges», cette liste a été déposée mardi. On y trouve le seul municipal sortant, Michel Tacchini (collaborateur des CFF, trois législatures à son actif), ainsi que le retraité de l’enseignement René Jacquier, qui fut municipal de 1989 à 2000 et vice-président jusqu’en 2004. Les trois autres candidats sont Doris Mottiez, collaboratrice à Terre des Hommes Valais, Ludovic Aigroz, conseiller en prévoyance et en assurances et Tobias Schneider, juriste.

Déçu par le refus l’an dernier de la fusion avec Saint-Maurice, l’actuel Conseil communal avait accusé le coup. Le président, le vice-président et la plupart des élus, qui s’étaient fortement investis dans ce projet, ne se représenteront pas cet automne. Seul Michel Tacchini se remet à disposition de la collectivité.

A lire aussi : Elections communales: Collonges: coup de théâtre (2008)

Dès lors, l’enjeu de ces élections communales 2020 était clair pour les Collondzins: trouver quatre candidats capables de regarnir les rangs du conseil local. Et ce, alors que Collonges peine déjà parfois à trouver des volontaires. D’ailleurs, ces dernières législatures, les municipaux avaient été élus tacitement ou lors d’un second tour au système majoritaire.

René Jacquier pour la présidence

Mais si d’aucuns doutaient de la possibilité de former une liste, ils ont eu tort. Car cette fois, la population était avertie bien à l’avance. René Jacquier, un des opposants déclarés au projet de fusion, a pris son bâton de pèlerin. Une assemblée citoyenne a eu lieu récemment et a donné naissance à cette liste.

A lire aussi : Collonges: élection tacite de l’Exécutif (2012)

Pour la présidence, les colistiers entendent présenter René Jacquier. «J’ai accepté, d’une part parce que cette équipe avait besoin d’une personne qui a du temps à disposition et de l’expérience. Et d’autre part, parce que notre liste a vraiment envie de s’engager pour le bien de la commune. Elle souhaite aussi mettre sur pied une vision d’avenir, y compris en commun avec les villages voisins.»

A lire aussi : Trois candidats s’annoncent pour la majoritaire (2016)

Si ces candidats n’écartent pas l’idée d’une fusion communale, plus tard, ils disent vouloir travailler avant tout pour le bien de la commune dans un esprit de continuité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

L’APRÈS-FUSIONVers un chamboulement politique à CollongesVers un chamboulement politique à Collonges

C’est non!Collonges refuse de fusionner avec Saint-MauriceCollonges refuse de fusionner avec Saint-Maurice



Top