Réservé aux abonnés

«Ma priorité, c’est de faire élire trois candidats PDC» La grande interview de Roberto Schmidt (5/8)

Le jaune haut-valaisan Roberto Schmidt revient sur sa première législature et défend son bilan à la veille du premier tour. Cinquième grand entretien des candidates et candidats au gouvernement. En attendant le 7 mars.
28 janv. 2021, 20:00 / Màj. le 04 févr. 2021 à 09:59
Roberto Schmidt ne lâchera pas les finances, même s'il assure que c'est le gouvernement qui décidera de la répartition des départements.

Il a la réputation d’être ultrapopulaire et ses résultats dans les urnes l’ont confirmé il y a quatre ans puisqu’il a été le mieux élu des conseillers d’Etat en place. Et pourtant, cette année, Roberto Schmidt n’arrive pas à sentir le pouls de la population à quelques encablures du premier tour. Lui qui mène d’ordinaire campagne sur le terrain en serrant des mains et en servant des raclettes est dans le flou. «Cela fait un an que je n’ai pas vu les gens dans les asso...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois