Réservé aux abonnés

Rétrospective politique 2017: des élections cantonales historiques

Après avoir été le mieux élu en 2013, l’UDC Oskar Freysinger est éjecté du gouvernement valaisan en mars 2017. Retour sur une élection qui restera dans l’histoire.
28 déc. 2017, 05:30 / Màj. le 28 déc. 2017 à 14:37
La silhouette d’Oskar Freysinger a disparu le soir du premier tour. Lors du deuxième, il n’a fait aucune apparition médiatique, préférant rester chez lui.

Rappel des faits

Le 19 mars 2017, 61% des Valaisannes et Valaisans ont élu leur gouvernement avec trois nouveaux conseillers d’Etat sur cinq: les deux PDC Roberto Schmidt et Christophe Darbellay et le PLR Frédéric Favre qui permet à son parti de retrouver une place perdue en 2013 au profit de l’UDC et d’Oskar Freysinger. Celui-ci, en terminant 6e, n’a pas été réélu. 

En mars 2017, le Valais, canton souvent qualifié de conservateur, a évincé de son gouvernement l’une des figures...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an