Elections cantonales 2017
  21.08.2017, 15:45

Fraude électorale au Grand Conseil: les jaunes demandent un recomptage des voix

chargement
Les députés chrétiens-sociaux demandent de revoir la répartition des sièges dans le district de Brigue.

Grand Conseil Les députés chrétiens-sociaux demandent que les bulletins de vote pour l'élection du Grand Conseil soient recomptés dans le district de Brigue, en raison de la fraude électorale dont un proche de l'UDC s'est rendu coupable.

C'est la Newsletter du Grand Conseil qui nous l'apprend ce lundi. Les jaunes veulent un recomptage des voix pour les dernières élections du Grand Conseil dans le district de Brigue, en raison d'une tricherie réalisée par un proche de l'UDC.

>>A lire aussi: l'auteur de la fraude électorale dans le Haut-Valais est membre de l'UDC

Le Service parlementaire écrit dans la lettre d'information destinée aux députés: "Par courrier du 16 juin 2017, le groupe CSPO a déposé une requête demandant – au vu des résultats définitifs de l’enquête pénale – que les voix dans l’arrondissement de Brigue soient recomptées, que la répartition des sièges soit examinée sur la base des résultats corrects des élections et qu’en cas de modification de la répartition des sièges, les mesures néces-saires soient entreprises afin de procéder aux corrections requises. Le Bureau a transmis cette demande à la Commission de justice."

Elections déjà entérinées

Une demande toute particulière lorsqu'on sait que le Grand Conseil a validé l'élection de ses membres lors de la session constitutive du mois de mai dernier. "Le parlement a enteriné les élections, je ne comprends donc pas le bien fondé de cette demande", réagit Franz Ruppen, le président de l'UDC haut-valaisanne. Selon lui, c'est à la justice à présent d'avancer dans son enquête et pas au politique de s'en mêler à ce stade. 

Président des Jaunes, Alex Schwestermann reconnaît que les chances de voir leur requête aboutir sont maigres. "C'est tout de même un signe que nous voulons donner pour faire un exemple. Et si la justice devait découvrir de grosses irrégularités, notre requête renforcera nos chances lors des prochaines élections".

Et le responsable de rappeler que son parti pourrait gagner un siège à Brigue, au détriment de l'UDC et par effet de rocade prendre celui des Noirs à Rorogne Occidental si leurs soupçons sur l'ampleur de la fraude devaient se confirmer. "Le plus simple serait bien entendu que l'UDC renonce spontanément à son siège brigand", dit Alex Schwestermann un rien badin. "Il n'y a absolument aucune raison pour que nous fassions cela", lui répond Franz Ruppen.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CommentaireFraude électorale: le calice jusqu'à la lie pour l'UDCFraude électorale: le calice jusqu'à la lie pour l'UDC

Top