Elections cantonales 2017
 27.06.2018, 12:14

Après la fraude dans le Haut-Valais: l'UDC prête à abandonner un siège

chargement
L'élection du Grand Conseil a été validée, mais une procédure est en cours pour procéder à une révision des résultats.

Fraude électorale Le chef du groupe de l'UDC du Haut-Valais est prêt à céder un siège de député aux jaunes, pour corriger les effets de la fraude électorale. Les jaunes veulent un recomptage.

Michael Graber, chef du groupe UDC du Haut-Valais au Grand Conseil, a affirmé mercredi dans les colonnes du «Walliser Bote» être prêt à abandonner un siège de député au profit des chrétiens-sociaux du Haut, les jaunes. Cette offre fait suite à la fraude électorale survenue dans le Haut-Valais lors des dernières élections cantonales. Plus de 200 bulletins avaient été remplis par un fraudeur, membre de l'UDC, et ses complices, ce qui a faussé le résultat de la répartition des sièges.

A lire aussi: L'auteur de la fraude électorale était membre de l'UDC

Contacté, Michael Graber confirme cette offre. «C'est mon opinion personnelle, mais je pense que mon parti suivrait. Pour moi, c'est la seule solution pour que la volonté que le peuple a exprimée lors des élections cantonales soit respectée. Cette manière de faire a aussi comme avantage de ne rien coûter à l'Etat.»

Petite complication, toutefois: en raison du système électoral en place en 2017, avec les arrondissements électoraux, plusieurs sièges devraient changer de mains. En plus du siège perdu par l'UDC et de celui gagné par les jaunes, les noirs gagneraient un siège dans un district et devraient en céder un dans un autre.

Les jaunes veulent un recomptage

Les jaunes ne veulent pas de cette solution. «Nous ne sommes pas des marchands de bestiaux», déclare leur chef de groupe Diego Clausen. Pour lui, il n'est pas acceptable que les partis s'arrangent entre eux pour nommer un nouveau député et retirer le siège à un autre. «Nous avons déposé une demande de révision du vote. Comme il y a des faits nouveaux, c'est possible.»

Le chef des jaunes affirme que plusieurs citoyens des trois districts concernés ont également lancé une procédure pour que le résultat de l'élection soit modifié.

Selon Diego Clausen, il suffirait de refaire le décompte des voix en ne tenant pas compte des bulletins frauduleux, lesquels sont identifiés et se trouvent entre les mains de la justice.

A lire aussi: Les jaunes ont rapidement demandé un recomptage des voix

Une fraude de grande ampleur

Le fait nouveau est l'ampleur de la fraude. «On parlait d'une soixantaine de bulletins frauduleux. Maintenant on sait qu'il y en a 200. Or, il nous suffisait d'une trentaine de listes pour décrocher un siège supplémentaire», commente Diego Clausen.

Michael Graber, avocat, estime qu'il n'y a pas de base légale pour effectuer une nouvelle répartition des sièges. «L'élection des députés a été validée par le Grand Conseil. L'UDC était contre cette validation, mais elle n'a pas été écoutée.»

Une solution en fin d'année

La demande de révision déposée par les jaunes est sur le bureau de la Commission de justice depuis juin 2017.

La présidente de la commission, Madeline Heiniger, explique: «Nous attendions la fin de l'enquête pénale avant de nous prononcer. Comme celle-ci est terminée, nous travaillons sur ce dossier. Nous rendrons notre rapport avant la fin de l'année.»

Sur le plan judiciaire, l'auteur principal de la fraude électorale sera jugé à Brigue le 30 août prochain.

A lire aussi: La Commission de justice avait demandé d'attendre la fin de l'enquête pénale

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

politiqueRétrospective politique 2017: des élections cantonales historiquesRétrospective politique 2017: des élections cantonales historiques

Elections cantonales 2017Fraude électorale: la commission de justice demande d'attendreFraude électorale: la commission de justice demande d'attendre

Grand ConseilFraude électorale au Grand Conseil: les jaunes demandent un recomptage des voixFraude électorale au Grand Conseil: les jaunes demandent un recomptage des voix

Elections cantonales 2017Fraude électorale dans le Haut-Valais: "Si l'auteur de la fraude est UDC, il devrait être sanctionné plus durement"Fraude électorale dans le Haut-Valais: "Si l'auteur de la fraude est UDC, il devrait être sanctionné plus durement"

Elections cantonales 2017Fraude électorale dans le Haut-Valais: l'auteur présumé a été arrêtéFraude électorale dans le Haut-Valais: l'auteur présumé a été arrêté

Top