Direction Oberwallis

La Raspille, c’est avant tout une barrière mentale

chargement

Direction Oberwallis Après quatre jours dans le district de Loèche, il est l’heure du bilan pour nos journalistes Patrick Ferrari et Bertrand Girard. Partis direction Oberwallis, ils reviennent sur cette expérience.

Premium
On a immortalisé notre passage au-dessus de la Raspille.

La Raspille, c’est avant tout une barrière mentale. Une frontière que l’on ose à peine franchir pour des motifs qui, avec le recul, ne tiennent pas. Avant cette semaine de découvertes, notre expérience haut-valaisanne tenait en quelques lignes. Pour le Chablaisien de notre binôme, plusieurs matchs de basket à Brigue et un week-end à Zermatt.

Pour le Léonardin, des incursions plus fréquentes mais limitées. Deux ou trois soirées de carnaval, des concerts à...

À lire aussi...

CommentaireOberwallis: l’essayer, c’est l’adopter. Le commentaire de Vincent Fragnière.Oberwallis: l’essayer, c’est l’adopter. Le commentaire de Vincent Fragnière.

Direction OberwallisDirection Oberwallis: si mystérieux, si sauvageDirection Oberwallis: si mystérieux, si sauvage

Direction OberwallisAlbert Nyfeler, le peintre qui a illuminé le LötschentalAlbert Nyfeler, le peintre qui a illuminé le Lötschental

Direction OberwallisLötschental, vallée grandiose du tourisme douxLötschental, vallée grandiose du tourisme doux

Direction OberwallisUni, le Lötschental est divisé en quatreUni, le Lötschental est divisé en quatre

Top