Direction Oberwallis
 31.07.2020, 19:00
Lecture: 4min

A Naters, Belinda Bammatter a les nez-noirs dans la peau

Premium
chargement
Belinda Bammatter a repris la boucherie de son papa à Naters. C'est lui qui, épris de la race des Nez Noir, lui a transmis sa passion.

Direction Oberwallis Belinda Bammatter est l’une des rares femmes bouchères du Haut-Valais. Elle est aussi la seule de sa région à vendre de la viande de moutons nez-noir, une race autochtone en recul. Rencontre.

Elle découpe finement des morceaux, les agence avec soin sur une planche de bois et nous la tend, un large sourire aux lèvres. «Prenez!» Le goût est savoureux, intense. Les saucisses, ornées d’abricots et de pistaches, fleurent l’originalité. La viande séchée est étroite, écarlate. Dans ces bouchées, aucune trace de graisse à l’horizon. «C’est typique du mouton nez-noir, la viande est vraiment spéciale.»

Les produits de la passion

Au cœur d’une rue de Naters, Belinda Bammatter nous...

À lire aussi...

Direction OberwallisNotre carnet de route à BrigueNotre carnet de route à Brigue

Direction OberwallisOn a percé les secrets du vrai choléra de ConchesOn a percé les secrets du vrai choléra de Conches

Direction OberwallisDans les failles de la roche de Binn, à la recherche de trésors cachésDans les failles de la roche de Binn, à la recherche de trésors cachés

Direction OberwallisNotre carnet de route à Ernen et MühlebachNotre carnet de route à Ernen et Mühlebach

Direction OberwallisSous son linceul, le glacier du Rhône pleure sur nos têtesSous son linceul, le glacier du Rhône pleure sur nos têtes

Top