Coupe du monde 2018 en Russie
 29.06.2018, 20:00
Lecture: 8min

Coupe du monde 2018: plus d’étoile, mais une constellation

Premium
chargement
Les Suédois se sont plutôt bien habitués à la vie sans Ibrahimovic.

adversaire Adversaire de la Suisse en huitième de finale, la Suède s’est habituée à la vie sans Zlatan Ibrahimovic. Et plutôt bien.

A Stockholm, l’été s’invite sur les terrasses et le mercure grimpe gentiment. L’euphorie aussi. Soulagée d’avoir hérité de la Suisse, qu’elle affrontera mardi, et non pas du Brésil, la Suède se met à rêver d’un premier quart de finale en Coupe du monde depuis 24 ans. «Il y a quelques similarités entre les deux générations», acquiesce Håkan Mild, un des héros de l’épopée de 1994, conclue avec une médaille de bronze. «Nous avions peut-être davantage de qualité, de par les quelques...

À lire aussi...

FootballFootball – Coupe du monde 2018: la finale regardée en direct par plus d’un milliard de personnesFootball – Coupe du monde 2018: la finale regardée en direct par plus d’un milliard de personnes

interviewFootball - Xhaka: "je porte depuis bientôt neuf ans les couleurs de ce pays, ma patrie !"Football - Xhaka: "je porte depuis bientôt neuf ans les couleurs de ce pays, ma patrie !"

FootballCoupe du monde 2018: Pavard lauréat du "plus beau but" de la compétitionCoupe du monde 2018: Pavard lauréat du "plus beau but" de la compétition

MusiqueMusique: les Pussy Riot sortent une nouvelle chanson après l'arrestation de quatre de leurs membresMusique: les Pussy Riot sortent une nouvelle chanson après l'arrestation de quatre de leurs membres

ConcoursDécouvrez les lauréats des pronostics de la Coupe du monde 2018Découvrez les lauréats des pronostics de la Coupe du monde 2018

Top