Coupe du monde 2018 en Russie
  14.07.2018, 18:24

Coupe du monde 2018: la Belgique remporte la petite finale face à l'Angleterre 2 à 0

chargement
Thomas Meunier a ouvert le score pour la Belgique à la 5e minute.

Diables rouges Les Diables rouges auront définitivement fait un très beau parcours en Coupe du Monde. Le meilleur de leur histoire, à n'en pas douter. Ils terminent 3e du tournoi, après avoir remporté la petite finale face à l'Angleterre sur le score de 2 à 0. Les hommes de Roberto Martínez arriveront ce soir à Bruxelles pour fêter avec leurs supporters.

La Belgique devra s'en contenter. A défaut de jouer le titre dimanche, les Diables Rouges ont remporté samedi la petite finale de la Coupe du monde face à l'Angleterre, après un succès 2-0 à St-Pétersbourg.

Jamais encore la Belgique n'avait été si bien classée à l'issue d'un Mondial, elle qui avait été battue dans cette même petite finale en 1986 par la France (4-2 ap). Ce résultat historique ne consolera toutefois pas complètement la sélection du plat pays, qui se voyait soulever le trophée en Russie.

Déçus et frustrés après leur défaite en demi-finale, mardi contre la France (1-0), les hommes de Roberto Martinez ont toutefois eu le mérite de se ressaisir pour cette petite finale, même si le coeur n'y était pas complètement.

 

 

Pour la dernière fois du tournoi, les Belges ont gratifié le public russe de quelques actions offensives flamboyantes, comme cela a été souvent le cas lors du mois écoulé. Ils ont frappé dès la 4e minute par Thomas Meunier, le grand absent de la demi-finale, pour laquelle il était suspendu. Le défenseur du Paris SG a surgi sur un centre de Chadli pour marquer d'une reprise du tibia.

A noter en passant que Meunier a été le dixième joueur différent à marquer pour la Belgique dans cette Coupe du monde: seules la France (10 en 1982) et l'Italie (10 en 2006) avaient affiché autant de variété à la finition.

Procédant ensuite surtout par contres, les Belges ont dû attendre la 82e minute pour valider leur victoire par Eden Hazard. Le capitaine, bien servi par De Bruyne, en a profité pour marquer son troisième but de la compétition.

De leur côté, les Anglais ont longtemps semblé amorphes, eux qui avaient profité d'un jour de récupération de moins, après avoir été sortis mercredi en prolongation par la Croatie (2-1 ap). Plus entreprenants après la pause, les hommes de Gareth Southgate ont bénéficié de quelques belles occasions pour égaliser, la plus sérieuse par Dier, dont le ballon piqué a été sauvé sur la ligne par Alderweireld à la 70e minute.

Victorieuse de cette rencontre pour l'honneur et qui, logiquement, n'a pas atteint les sommets, la Belgique va empocher les 24 millions de dollars de "prize money" attribués pour la 3e place, contre 22 millions pour les Anglais, et 38 millions pour l'équipe qui sera sacrée championne du monde dimanche soir.

Cette petite finale va aussi coûter cher à l'entreprise belge Krëfel. Celle-ci s'était engagée à rembourser certains téléviseurs vendus récemment si la Belgique marquait plus de 15 buts en Russie. Or le 2-0 signé par Hazard samedi à St-Pétersbourg a été le... 16e du tournoi pour les Diables Rouges.

A noter finalement qu'Anglais et Belges seront à nouveau à l'oeuvre dès la fin de l'été, avec des matches notamment prévus contre la Suisse. Les Three Lions recevront la sélection de Vladimir Petkovic le 11 septembre à Leicester pour un match amical. Quant aux Belges, ils affronteront deux fois la Suisse dans le cadre de la nouvelle Ligue des Nations, le 12 octobre à domicile et le 18 novembre à Lucerne.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ComparaisonCoupe du monde 2018: les finalistes poste par poste à la loupeCoupe du monde 2018: les finalistes poste par poste à la loupe

BronzeCoupe du monde 2018: la petite finale a-t-elle vraiment un intérêt?Coupe du monde 2018: la petite finale a-t-elle vraiment un intérêt?

live
footballCoupe du monde 2018: revivez ici la journée du 12 juilletCoupe du monde 2018: revivez ici la journée du 12 juillet

DécaléCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand mêmeCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand même

FootballCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète footballCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

Top