Coupe du monde 2018 en Russie
 21.06.2018, 18:01

Coupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

chargement
La planète football vue du cyberespace.

Réseaux sociaux Perçue depuis le cyberespace, la planète foot révèle des pépites que nous sélectionnons chaque jour durant cette Coupe du Monde 2018. Ce jeudi, on apprend qu'un Iranien fait des pirouettes sur le terrain, qu'un présentateur anglais compare les joueurs sénégalais à des vendeurs de plage et que les Espagnols sauvent un oiseau en plein match.

La Coupe du Monde 2018 bat son plein sur le terrain, mais aussi sur les réseaux sociaux avec son lot d'images décalées et insolites sur l'événement sportif le plus suivi de la planète.

Un Iranien joue les acrobates sur le terrain

Les Iraniens ne sont pas réputés pour pratiquer un jeu flamboyant, leur prestation contre l'Espagne l'a démontré une fois de plus. Cependant, l'un des joueurs de la Tim Melli, le surnom de l'équipe iranienne, a tenté d'insuffler un peu de fantaisie. Lors d'une touche, Mohammadi a fait une roulade au sol, avant de se relever pour lancer le ballon à ses coéquipiers. Mais, il a stoppé son action et finit par faire une remise en jeu plus conventionnelle.

 

La "performance" de l'Iranien n'a pas tardé à faire le tour de la toile avec sa cohorte de mèmes plus ou moins inspirés.

 

L'Iranien n'est pas le premier a tenté ce type de touche acrobatique. Mais, là où il a échoué, d'autres l'ont réalisé avec succès tantôt par des amateurs, tantôt par des professionnels, comme on peut le voir sur plusieurs vidéos circulant sur Internet.

 

Le Portugais Pepe devient la risée du web

Les simulations de Neymar lors du match contre l'équipe de Suisse avaient déjà fait bruisser la toile. Mais, la star brésilienne a de la concurrence avec Pepe. Lors de la rencontre face au Maroc, le joueur portugais s'est illustré par ses talents de comédien. Alors qu'un joueur marocain lui tape sur l'épaule, il s'écroule et fait signe à l'arbitre que son adversaire l'a agressé. Les images montrent bien à quel point le Portugais a une légère tendance à l'exagération.

 

Le Lusitanien s'était déjà illustré par sa guérison miraculeuse lors du match contre l'Espagne. Alors qu'il est à la lutte avec Diego Costa, Pepe fait mine d'avoir été assomé par l'attaquant espagnol. Il chute et reste couché au sol. Mais, constatant que l'arbitre ne siffle pas de faute et que l'action continue, il se relève d'un bond et revient immédiatement dans le jeu pour défendre.

 

Une hôtesse de l'air ovationnée par des supporters

L'ambiance est garantie, lorsque des supporters brésiliens prennent l'avion. Une hôtesse de l'air l'a appris à ses dépens. Alors que celle-ci essayait tant bien que mal de donner les consignes de sécurité aux passagers, les fans de la Seleção se sont mis à chanter son nom "Polina, Polina".

Mais, c'est au moment où l'hôtesse a enfilé le gilet de sauvetage, comme l'exigent les instructions d'usage, que la cabine s'est véritablement transformée en stade de football. Le gilet jaune rappelant la couleur du maillot de l'équipe brésilienne a mis les supporters en transe qui ont alors lancé des "Ole, ole Brasil". Bien que visiblement embarrassée d'être ainsi le centre de l'attention, l'hôtesse ne s'est pas démontée et a pu mener la démonstration à son terme.

 

Un présentateur anglais compare les Sénégalais à des vendeurs de plage

"Raciste", "imbécile", "enfoiré": Alan Sugar, un présentateur star de la BBC, affrontait mercredi un déluge de critiques après avoir publié un tweet assimilant les joueurs de l'équipe de foot du Sénégal à des vendeurs à la sauvette sur une plage de Marbella.

"Je reconnais certains de ces gars de la plage de Marbella. Des gars débrouillards", a-t-il écrit dans ce tweet, accompagné d'un montage photo montrant l'équipe du Sénégal à côté de sacs à main et lunettes de soleil vendues sur un drap faisant fortement penser à des produits contrefaits. Sitôt publié, le message du présentateur de l'émission "The Apprentice", qui consiste à choisir le candidat idéal pour entrer dans son entreprise, a suscité des réactions enflammées sur les réseaux sociaux, comme le rapporte Le Figaro.

 

"Un tweet choquant, ignoble", a dénoncé la journaliste de la BBC Babita Sharma. "C'est particulièrement raciste", a estimé pour sa part l'actrice Kelechi Okafor. Le tweet d'Alan Sugar, insiste-t-elle, est construit sur les stéréotypes racistes voulant que "1) tous les Noirs se ressemblent 2) sont pauvres 3) ne peuvent pas s'élever socialement".

Alors que la polémique enflait, l'intéressé a supprimé son tweet et accusé ses détracteurs de manquer d'humour. "Je viens de lire la réaction à mon tweet amusant sur les types sur la plage de Marbella... Il semble qu'il a été mal interprété et jugé offensant par quelques personnes", a-t-il tweeté, avant de présenter finalement ses excuses dans un autre message.

 

Alan Sugar, un homme d'affaires qui avait notamment fondé la marque informatique Amstrad, n'en est pas à son premier scandale: rebondissant sur des accusations d'antisémitisme au sein du Labour, il avait posté en début d'année un autre montage photo plaçant côte à côte Hitler et le chef des travaillistes, Jeremy Corbyn.

Les Espagnols sauvent un oiseau en plein match

C'est peu dire que le match entre l'Espagne et l'Iran fut âpre et disputé. Mais, un instant de poésie est tout de même venu illuminer la partie. Un petit oiseau égaré s'est soudain posé sur la pelouse. Voyant que le volatile risquait d'être heurté par un ballon, les joueurs espagnols ont cherché à le sauver.

C'est le défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué qui l'a pris délicatement dans ses mains, avant que ce dernier ne s'envole pour se poser un peu plus loin. le faire s'envoler. Puis, ce fut au tour du milieu du Real Madrid Isco d'intervenir en le ramassant et en allant le déposer hors du terrain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
FootballCoupe du monde 2018: la Croatie humilie l'Argentine 3-0, Ronaldo n'est plus le joueur le plus rapide de ce MondialCoupe du monde 2018: la Croatie humilie l'Argentine 3-0, Ronaldo n'est plus le joueur le plus rapide de ce Mondial

live
FootballCoupe du monde 2018: l'Espagne fait sauter le verrou iranien, pour la FIFA, le but de Zuber est valableCoupe du monde 2018: l'Espagne fait sauter le verrou iranien, pour la FIFA, le but de Zuber est valable

DécaléCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand mêmeCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand même

FootballCoupe du monde 2018: connaissez-vous les surnoms des sélections?Coupe du monde 2018: connaissez-vous les surnoms des sélections?

Réseaux sociauxCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète footballCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

Top