Coronavirus
 05.05.2020, 19:00

Vous avez prévu de manger au restaurant ce lundi? Il faudra respecter de nouvelles règles

chargement
Les restaurateurs auront fort à faire pour respecter - et faire respecter - les consignes de sécurité s'ils veulent ouvrir le 11 mai.

Sécurité Des tables éloignées, des clients désinfectés et tracés, mais des serveurs sans masque: ce sont quelques-unes des règles obligatoires qui seront en vigueur dans les restaurants suisses dès lundi.

Les détails du concept obligatoire de protection des clients et du personnel des restaurants, mais aussi des cafés, des bars et des hôtels, qui pourront rouvrir en Suisse le lundi 11 mai, sont connus. Ce plan prévoit toute une série de mesures qui seront présentées au Conseil fédéral ce vendredi.

Les clients

Le client devra pouvoir se laver les mains avec un produit mis à disposition dès son arrivée. Il devra donner son prénom, son nom et son numéro de téléphone. Le patron notera la date et l’heure d’arrivée. Il devra même noter le numéro de table de chaque hôte et pouvoir indiquer quel collaborateur l’aura servi.

L’objectif de cette récolte d’informations est clair: permettre de retracer les éventuelles contaminations. Les données des clients devront être conservées pendant deux semaines avant d’être détruites.

A lire aussi : Coronavirus: la réouverture des restaurants le 11 mai divise l’opinion

Les établissements scolaires et de restauration d’entreprise non publics ne seront pas tenus de collecter des données à caractère personnel.

Le personnel

Le personnel servira sans masque, sauf s’il veut en porter un ou s’il n’est pas possible de servir le client en respectant les 2 mètres de distance en utilisant des tables ou chariots de service, des stations de ramassage ou un service au comptoir. Le masque peut être remplacé par une visière de protection. On ne sait pas, pour l’heure, si le personnel de cuisine devra protéger son visage.

Les tables

Les clients devront obligatoirement être assis. L’espace devra être de 2 mètres au moins entre les tables, sauf si une cloison les sépare. Cette distance doit être assurée partout, même aux WC.

Chaque table sera désinfectée après chaque client, ainsi que le menu et la nappe. Les collaborateurs se lavent ou se désinfectent les mains avant de toucher la vaisselle propre. Un maximum de quatre personnes pourra s’asseoir à une table, sans compter les enfants.

A lire aussi : Coronavirus: magasins, restaurants ou entraînements… ce que l’on peut faire dès le 11 mai

Le restaurateur devra prendre en charge le coût de ces mesures de sécurité. «Ce n’est pas le moment de répercuter ces coûts sur le client. Nous ne voulons pas le faire fuir, mais le faire venir manger chez nous», commentait mardi André Roduit.

Et le président de GastroValais d’ajouter: «Nous allons fournir à nos membres une liste de fournisseurs valaisans des produits nécessaires.» Pour organiser le contrôle du respect de ces mesures, la faîtière des cafetiers-restaurateurs rencontrera l’Etat du Valais cette semaine.

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

La belle histoire du jourCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de SionCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de Sion

live
En directCoronavirus - Suisse: le scepticisme à l’égard des vaccins et des autorités granditCoronavirus - Suisse: le scepticisme à l’égard des vaccins et des autorités grandit

La question Covid du jour (3/11): les couples peuvent-ils continuer à s'embrasser?La question Covid du jour (3/11): les couples peuvent-ils continuer à s'embrasser?

A distanceCoronavirus: face aux cours en ligne, des étudiants retournent en ValaisCoronavirus: face aux cours en ligne, des étudiants retournent en Valais

Bon planCoronavirus: à Val-d’Illiez, trois moments de partage grâce à la Saint-Nicolas en fanfareCoronavirus: à Val-d’Illiez, trois moments de partage grâce à la Saint-Nicolas en fanfare

Top